Un homme s'est fait couper le pénis par sa femme
2 photos
Voir le diapo
Question à tous les hommes passant par ici : avez-vous déjà envisagé de dormir avec une coquille ? Non ? Alors cette news est faite pour vous et devrait rapidement vous faire changer d'avis. Pourquoi ? Parce qu'une femme vient d'être condamnée à la prison à vie pour avoir... coupé le sexe de son mari.

Vous vous êtes déjà réveillé avec le soulagement de constater que tout ce que vous veniez de vivre n'était qu'un terrible cauchemar ? Malheureusement pour le désormais ex-mari de Catherine Kieu, celui-ci n'a pas eu le droit à cette douce sensation.

Un acte prémédité

C'est en 2011 que le drame s'est produit. Tandis que Catherine Kieu venait de droguer la nourriture de son mari afin de l'endormir, elle a profité de son sommeil pour lui couper son pénis. Et après lui avoir crié : "Tu l'as bien mérité", elle a tout simplement jeté le "petit bout de peau qui dépasse" dans les ordures.

Le mari ne se reconnait plus

De quoi traumatiser la victime, qui affirme être privé d'une partie de sa vie et de son intimité. Et alors que l'avocat de la castratrice tentait de la défendre en affirmant qu'elle était atteinte de maladie mentale causée par des problèmes durant son enfance et de possibles abus sexuels de son mari, celle-ci a été accusée de torture.

Prison à (presque) vie

Résultat, elle vient d'être condamnée à la prison à vie. Une fausse bonne nouvelle pour tous les hommes, cette condamnation pouvant être réduite à 7 ans grâce à une liberté conditionnelle.

Morale de cette histoire : si vous tenez à vos parties intimes ne mangez que de la soupe. Difficile de couper un pénis avec une cuillère.

A lire aussi : Ils font l'amour et tombent par la fenêtre - Place au sexe cet été - Miss USA nues pour PETA - La taille du pénis a rétréci