Parcoursup : 9500 lycéens sans affectation, Frédérique Vidal rassure
Parcoursup : 9500 lycéens sans affectation, Frédérique Vidal rassure
Ce vendredi 17 juillet à minuit, la plateforme Parcoursup a fermé ses portes. Mais problème, près de 9500 lycéens sont toujours sans affectation à l'heure actuelle. La ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Frédérique Vidal, a tenu à rassurer les élèves concernés. Interrogée par Europe 1 ce samedi, elle assure travailler pour que chacun ait une proposition pour la rentrée prochaine.

Mise en place depuis 2018, Parcoursup continue de faire débat et d'énerver voire de désespérer parents et élèves. Ouverte le 22 janvier dernier pour la session 2020, la plateforme a fermé ses portes ce vendredi 17 juillet au soir sur un constat inquiétant : 9500 lycéens titulaires du bac sont toujours sans affectation pour la rentrée de septembre soit 3000 élèves de plus qu'en 2019 à la même époque. Une chiffre qui a notamment un lien avec le taux de réussite exceptionnel à ce bac 2020 particulier.

+ 48 000 candidats sur Parcoursup suite au taux de réussite exceptionnel au Bac

Suite à la pandémie de Coronavirus, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé la suppression des épreuves écrites du baccalauréat (et de l'oral de français des Premières). Délivré uniquement sur le contrôle continu, le bac 2020 a donc été marqué par un taux de réussite record : 96% après les rattrapages ! Une réussite qui n'a pas des conséquences très positives : les universités sont débordées face à l'afflux d'étudiants pour la rentrée 2020. Comme l'explique Le Monde, 48 000 candidats supplémentaires se sont retrouvés sur Parcoursup cette année. En tout, ce sont près de 585 000 lycéens qui ont reçu une proposition pour la suite de leurs études avec 9500 futurs étudiants toujours en attente, annonce la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Frédérique Vidal.

"Nous allons créer 10 000 places à la rentrée "

Une situation compliquée pour les lycéens toujours en attente mais Frédérique Vidal a assuré vouloir y remédier. Interrogée par Europe 1 ce samedi 18 juillet, elle explique que "l'objectif est que chaque jeune ait une proposition" d'ici la rentrée. Afin de permettre aux élèves de pouvoir étudier en septembre, la ministre annonce qu'elle va ouvrir de nouvelles places à la fac. "Nous allons créer 10.000 places à la rentrée qui correspondent aux voeux de ces lycéens (...) Notre objectif, c'est de créer des places dans les filières les plus demandées par ces jeunes et dans des filières qui mènent vers l'emploi" explique Frédérique Vidal. Cette semaine, elle avait déjà annoncé avoir "ouvert des places dans les filières les plus demandées" dont 3000 places de BTS et des places dans les filières sanitaires et sociales ou paramédicales.

News
essentielles
sur le
même thème