Big Flo et Oli aux NMA 2019
Big Flo et Oli aux NMA 2019
Ce samedi 5 décembre, les NRJ Music Awards sont de retour pour l'édition 2020. Cette année, face à la situation sanitaire, la cérémonie se déroule à Paris à la Seine Musicale et non pas à Cannes. En attendant de découvrir le nom des gagnants, PRBK revient sur les bad buzz, polémiques, coups de gueules et moments gênants des éditions précédentes.

Cette année, les NRJ Music Awards (ou NMA pour faire plus court) fêtent leur 22e édition. Et tout ne s'est pas toujours bien passé depuis la première cérémonie en 2000. Bugs techniques, perdants en colère, prénoms écorchés, il y a de quoi faire en matière de moments gênants même si on adore évidemment le show diffusé chaque année sur TF1.

Nikos Aliagas galère avec Aya Nakamura

Aya Nakamura a explosé en 2018 avec son album "Nakamura" et son hit Djadja... mais tout le monde ne maîtrisait pas son prénom. A commencer par Nikos Aliagas. Lors de la cérémonie des NMA en 2018, l'animateur de Secret Story et 50mn Inside avait écorché le prénom de la chanteuse en la présentant en tant que... Yaka Nakamura. Une chose qui avait un peu énervé la star. En avril 2019, celle qui vient de sortir son nouvel album expliquait attendre des excuses. "Il aurait pu au moins m'appeler pour s'excuser ! On m'avait dit de lui passer un coup de fil après mon message sur Twitter, où je remettais un peu les choses au point, mais je pense que c'est plutôt à lui de faire un geste. Je suis cash. J'attends son appel..." avait-elle déclaré à Télé 7 Jours. Invitée sur la finale de The Voice 8 en juin 2019, Aya Nakamura n'avait pas hésité à tacler avec humour l'animateur.

Nikos Aliagas ne prononce pas bien le nom d'Aya Nakamura aux NMA 2018

Gims énervé d'avoir perdu face à Amir

La cérémonie 2016 avait été marquée par la victoire d'Amir qui avait remporté le prix de l'artiste masculin francophone de l'année. Une chose qui n'avait pas DU TOUT plu à Gims, nommé face à lui. Sa femme DemDem n'avait pas hésité à tacler Amir sur les réseaux. Le rappeur avait ensuite lui-même poussé un coup de gueule contre la cérémonie. "Juste pour vous dire que je ne retournerai plus jamais aux NMA... je tiens quand même à remercier mon public, ma famille, mes amis et tous ceux qui m'ont soutenu" avait-il posté sur Instagram. Il avait même remis en cause le système de votes. Depuis, il s'est calmé puisqu'il était présent aux NRJ Music Awards 2018 et se produira lors de l'édition 2020. De son côté, Amir avait répondu à ce coup de gueule lors d'un Facebook Live avec PRBK.

Kamel Ouali se trompe de gagnant

Dans la catégorie des plus beaux fails des NMA, on retrouve Kamel Ouali. Bien avant le gros fail des Oscars, le chorégraphe avait déjà fait une belle bourde. C'était en 2010 alors qu'il annonçait le gagnant du prix du Groupe international de l'année : il avait dit que les Black Eyed Peas étaient les gagnants alors que c'est en fait Tokio Hotel qui avaient remporté le prix.

Le playback catastrophique de Katy Perry

Le prix de la pire prestation aux NMA est attribuée à Katy Perry. En 2013, la star était venue chanter son titre Roar et elle doit encore s'en souvenir. Et pour cause, son playback a été vu par tous puisque le son était en décalage de quelques secondes avec les mouvements de sa bouche. Nikos avait même été obligé d'interrompre la prestation. Puremédias avait ensuite expliqué que c'est un technicien qui aurait fait une bêtise et lancé un playback par erreur. TF1 et la prod des NMA s'étaient excusés auprès de Katy Perry après ce fail.

Katy Perry obligée de rendre son trophée

Quelques années plus tôt, Katy Perry était déjà au centre d'un autre moment gênant. Enfin surtout pour elle. Alors qu'elle avait été annoncée gagnante du prix de la chanson internationale de l'année en 2009 et partait chercher son trophée, c'est le titre Disturbia de Rihanna qui avait été diffusé. Et pas pour rien puisque RiRi était en fait la gagnante. Katy a donc dû rendre le prix. Pas cool...

Gavin James snobé par Nikos Aliagas

L'année 2019 a été marqué par un "bad buzz" elle aussi et encore avec Nikos Aliagas. A un moment, l'animateur voulait prendre une photo des stars présentes dans la salle, il a demandé à un membre du public de se baisser. Mais il s'agissait en fait... de Gavin James ! Un chose qui avait fait rire le chanteur qui n'avait pas hésité à retweeter la photo, accompagnée d'émojis riant aux éclats. "Quand on te demande de te baisser pour les nommés d'une cérémonie où tu es nommé" avait-il écrit.

L'alarme incendie s'invite

Il y en a eu des bugs techniques au fil des éditions. En 2003, c'est l'alarme incendie du palais des festivals qui s'était déclenchée en pleine cérémonie. Le public avait même commencé à évacuer la salle sous les yeux surpris des stars et d'Anthony Kavanagh qui présentait l'émission cette année-là. Heureusement, il ne s'agissait que d'une erreur et la soirée avait pu reprendre presque normalement.

Des victoires contestées

Il n'y a pas que Gims qui a poussé un coup de gueule contre le palmarès. L'édition 2011 avait aussi été marquée par deux victoires contestées, celles de Jenifer et M. Pokora pour les prix d'artistes francophones de l'année. Des internautes avaient crié au scandale puisque l'ex-gagnante de la Star Academy avait battu Mylène Farmer qui avait vendu beaucoup plus d'albums qu'elle. TF1 avait défendu les résultats alors que certains accusaient la cérémonie d'avoir fait gagner les deux artistes.

Les deux chanteurs avaient aussi réagi. "Je suis blessée des attaques qui fusent. Jamais je ne pensais avoir cet award cette année. J'ai d'ailleurs immédiatement, entre mes larmes, exprimé ma surprise, mon émotion, mon respect pour les artistes nommés à mes côtés... Et ma gratitude auprès de fans qui se sont mobilisés comme des fous. J'accuse le coup, mais je ne vais certainement pas m'excuser de vous avoir à mes côtés." avait posté Jenifer sur sa page Facebook. De son côté, M. Pokora avait déclaré dans le 6/9 sur NRJ : "C'était une belle surprise pour moi mais je ne pense pas avoir volé ces prix. Ce sont les gens qui ont voté. J'ai un public qui est très présent sur internet. C'est toute la presse qui m'a mis un peu sur les genoux pendant deux ans et ça a dû leur faire un peu mal aux dents ce week-end !"

Justin Bieber fait sa diva

Avant de changer et de devenir plus sage, Justin Bieber a fait parler de lui à Cannes. En 2015, le chanteur canadien avait déjà fait parler de lui avant la cérémonie avec une vidéo le montrant énervé contre ses fans. Quelques heures plus tard, celui qui est désormais marié à Hailey Baldwin s'était vengé... en arrivant en retard sur scène où il devait interpréter What Do You Mean ? Pas cool Justin !

Des micros qui s'arrêtent

Il n'y a pas que Katy Perry qui a vécu un moment de solitude sur la scène des NMA. A plusieurs reprises, des artistes ont aussi été victimes... de micros qui se coupent. Ce fut le cas en 2016 pour M. Pokora sur le titre Belinda et en 2013 pour Tal et James Arthur qui chantaient Impossible. C'est sûr que sans micro, on entend beaucoup moins bien.