Nicole Scherzinger n'a pas vraiment l'air de se trouver très sexy. L'ex-star des Pussycat Dolls est peut être hot et le prouve lors de ses concerts mais au fond, elle semble être plutôt sage comparée à d'autres célébrités. L'interprète de Boomerang et Right There a d'ailleurs indiqué en interview qu'elle aimerait bien

Nicole Scherzinger n'a pas vraiment l'air de se trouver très sexy. L'ex-star des Pussycat Dolls est peut être hot et le prouve lors de ses concerts mais au fond, elle semble être plutôt sage comparée à d'autres célébrités. L'interprète de Boomerang et Right There a d'ailleurs indiqué en interview qu'elle aimerait bien être "plus coquine". C'est clair que ça boosterait sa carrière...

Suggestive mais pas trash
Depuis ses débuts dans la musique, Nicole Scherzinger a su faire ressortir son côté sexy. A tel point que, comme pour Rihanna, sa mère s'est énervée face à ses tenues un peu trop osées. Mais selon la principale intéressée, il n'y aurait pas de quoi faire un drame puisqu'elle se trouve "fougueuse et classe".

Soutien de sa famille
Car ce qui compte pour Nicole, c'est le soutien de ses proches. Celle qui avait dévoilé ses formes dans une robe transparente explique ainsi dans une interivew donnée à The Independent : "Je viens d'une famille très religieuse, mon grand-père est prêtre et s'ils me soutiennent, ce qu'ils font, alors ça me va".

Besoin d'être coquine pour réussir ?
Et d'ajouter : "Pour être honnête, j'aimerais parfois être plus coquine. J'aurais certainement plus de succès si je l'étais". Oui, selon la petite-amie de Lewis Hamilton, il faut jouer de ses charmes à la Rihanna ou à la Kesha pour réussir. Nicole va même plus loin en expliquant que, pour réussir, il faut "vendre son âme au diable". Un peu too-much peut-être...

Des problèmes de santé pendant sa période Pussycat Dolls
La star qui a laissé de nombreux tubes lui échapper revient également dans cette interview sur sa période Pussycat Dolls et sur l'effet dévastateur que le groupe a eu sur sa santé. Quand le groupe fut monté, les managers des chanteuses leur avaient demandé de perdre du poids ce qui a plongé Nicole dans la boulimie pendant près de 10 ans.

Elle se souvient : "A l'époque, je n'avais pas assez confiance en moi pour me montrer en lingerie. Maintenant ça va, c'est fini tout ça et je vais bien, j'ai accepté mon corps. Mais à l'époque je ne me sentais pas bien du tout".

Bref, ce n'est pas demain la veille que Nicole Scherzinger va se mettre à poil sur Twitter comme Rihanna. Dommage...

Nicole Scherzinger
Nicole Scherzinger ultra sexy en bikini : partagez ses vacances torrides
Nicole Scherzinger : sa réponse ironique aux rumeurs de couple avec Ed Sheeran
Nicole Scherzinger et Lewis Hamilton : 4ème rupture pour le couple ?
Sam Smith, Nicole Scherzinger, The Avener, Chet Faker... #Playlist #67
voir toutes les news de Nicole Scherzinger Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème