Netflix : arrivée confirmée en France en septembre
Netflix : arrivée confirmée en France en septembre
Le géant Netflix s'apprête à envahir la France. Déjà présent dans près de 40 pays à travers le monde, le site de vidéo à la demande a confirmé, ce lundi, son arrivée prochaine dans notre pays ainsi que dans 5 autres états européens. Le groupe prévoit également d'investir dans une production française.

Lancé en 2007 aux Etats-Unis, Netflix a peu à peu conquis le monde. Avec près de 50 millions d'abonnés (dont plus de 35 millions aux Etats-Unis), le site de streaming de films et séries s'attaque massivement à l'Europe après s'être déjà implanté en Angleterre, en Irlande ou encore aux Pays-Bas.

Netflix en France en septembre

Si certaines rumeurs avaient annoncé l'arrivée de Netflix en France pour début août, il faudra encore attendre la rentrée pour pouvoir s'abonner. Ce lundi 21 juillet, le groupe a confirmé une arrivée en septembre sur notre territoire dans une lettre dédiée à ses actionnaires. Netflix s'implantera également en Allemange, Suisse, Belgique, Autriche et Luxembourg.

Fonctionnant sous forme d'abonnement, Netflix permet à ses utilisateurs de regarder sans limite de nombreux films et séries sur toutes les plateformes (télévision, ordinateur, tablettes ou smartphones). En plus d'une offre étendue, le groupe produit également ses propres séries comme House of Cards (déjà diffusée sur Canal+) ou Orange is the New Black (nommée aux Emmy Awards 2014).

Une "grosse production française" en approche ?

L'annonce de cette arrivée prochaine de Netflix en France est loin de rassurer les producteurs et diffuseurs français. Netflix est soupçonné de vouloir contourner la loi française concernant le financement des productions françaises. Une chose dont se défend le directeur général du groupe, Reed Hastings. "Nous cherchons à faire des investissements en France" a-t-il expliqué, indiquant que Netflix pourrait même mettre en marche une "grosse production française" pouvant être exportée à l'étranger.

A lire également : Netflix invente le job de rêve : être payé pour regarder des séries