Hélène Mandroux, la maire de Montpellier, qui célébrait mercredi le premier mariage gay en France, aurait reçu de nombreux courriers d'anti-mariage pour tous. Parmi eux, des lettres d'insultes et de menaces ainsi qu'un colis contenant des matières fécales.

Le premier mariage gay a été célébré mercredi à Montpellier par la maire Hélène Mandroux. Mais visiblement, cette union n'est pas au goût de tous. Selon le Midi Libre, elle aurait reçu depuis des lettres de menaces et d'insultes. Et parmi le courrier, se trouvait même un colis de matières fécales.

Menaces et insultes

La loi sur le mariage pour tous promulguée, les "anti" s'expriment comme ils peuvent : manifestations à débordement, ou encore lettres de menaces et d'insultes aux porteurs du projet. C'est ce qu'aurait reçu la maire de Montpellier, Hélène Mandroux, qui mariait la semaine dernière le premier couple homosexuel, selon le Midi Libre. Dans le courrier, les agents municipaux auraient également trouvé un colis contenant des excréments.

Un blessé à la Gay Pride

Les opposants à la loi continue de manifester. En marge de la cérémonie du premier mariage gay, mercredi, 5 "anti" avaient été interpellés. Lors de la Gay Pride qui s'est tenu samedi après-midi à Montpellier, un opposant au mariage pour tous qui tenait des propos homophobes a eu le nez cassé suite à des altercations avec les manifestants.