Lexie Agresti (aggressively_trans) : "la transphobie, ça ne disparaîtra pas comme ça"
Ce mardi 31 mars 2020, c'est la journée internationale de la visibilité transgenre. L'occasion de vous dévoiler l'interview Tilt que Lexie Agresti, du compte @aggressively_trans, avait accordé à PRBK. Elle y parle de la transphobie, des raisons qui l'ont poussée à créer ce compte Instagram ou encore de son engagement auprès des personnes trans.

"Je ne supportais plus de voir qu'on me demandait ce que j'étais"

Alors qu'un personnage transgenre pourrait arriver dans la saison 4 d'Elite sur Netflix ou encore que Victoria's Secret avait recruté Valentina Sampaio, son premier mannequin transgenre, les personnes trans sont encore trop peu représentées dans la société. Pour y remédier, sachez qu'aujourd'hui, ce mardi 31 mars 2020, c'est la journée internationale de la visibilité transgenre. L'occasion de parler de la communauté trans avec l'interview Tilt que Lexie Agresti avait accordé à PRBK. Celle qui a créé le compte @aggressively_trans sur Instagram nous avait d'abord expliqué pourquoi elle avait lancé ce compte. "Je ne supportais plus de voir qu'on me demandait ce que j'étais. Pour les êtres humains c'est vrai qu'on la pose assez peu et à subir c'est assez difficile" avait-elle confié.

Lexie Agresti avait rappelé : "D'autant que, en fait, je suis une femme, ce qui existe dans notre société, ce qui est connu, mais parce que je suis une femme avec une histoire de féminité différente de celle des autres, je dois subir au quotidien la transphobie".

Alexie Agresti se confie sur la transphobie

Parce que le problème, c'est qu'en 2020, la transphobie existe toujours. "C'est vrai que la transphobie ça ne disparaîtra pas comme ça et surtout pas seulement grâce à moi" a même avoué la militante engagée. Celle qui est aussi étudiante a détaillé : "C'est un système, il est partout, c'est tout le temps. Ça fabrique notre société, ça fait ce qu'elle est. Et aujourd'hui il arrive encore que les insultes soient trop présentes, les regards sont beaucoup trop lourds à subir, donc malheureusement c'est encore là".

Même si le chemin est encore long pour que les droits et la visibilité des personnes trans et/ou non binaires soient vraiment réels, Lexie Agresti peut être fière de son combat. Grâce à son compte Insta, elle a pu aider plusieurs personnes : "Depuis que j'ai créé le compte, j'ai reçu plein de témoignages positifs de gens qui ont pu se sentir plus en confiance pour faire leur coming-out".

Propos recueillis par Marie Piat. Contenu exclusif. Ne pas reproduire sans citer PureBreak.com.

News
essentielles
sur le
même thème