L'Attaque des Titans saison 4 : l'acteur Yuki Kaji (Eren) a craqué et pleuré durant le doublage des derniers épisodes
Chaque dimanche soir, la partie 2 de la saison 4 de L'Attaque des Titans est diffusée en simulcast/streaming sur Wakanim en France. Et à en croire l'acteur Yuki Kaji (Eren Jaeger), le doublage des derniers épisodes de l'anime a été compliqué, la faute à sa connexion avec son personnage et ce qu'il traverse dans cette histoire.

La partie 2 de la saison 4 de L'Attaque des Titans - actuellement diffusée au Japon et sur Wakanim en France, a été pensée comme la dernière de l'anime. Et alors que l'intrigue se rapproche donc de sa conclusion, l'histoire n'a jamais été aussi intense et les affrontements entre les personnages n'ont jamais été aussi puissants.

Yuki Kaji se confie sur le doublage de L'Attaque des Titans

Or, si on vibre autant devant ces ultimes épisodes, c'est bien évidemment grâce au travail des équipes du studio d'animation MAPPA, qui arrivent à donner vie avec brio aux idées d'Hajime Isayama, mais également grâce aux performances incroyables des différents seiyūs. Depuis le début de la série, et encore plus aujourd'hui, maintenant que l'intrigue est extrêmement éprouvante, les comédiens sont absolument parfaits et nous offrent régulièrement des passages épiques à l'écran.

Une surprise ? Pas du tout. Interrogé par NHK Japan sur les coulisses du doublage, Yuki Kaji - l'interprète d'Eren Jaeger, a confessé qu'il se donnait corps et âme durant les enregistrements et qu'il étudiait énormément autour de l'histoire. "Si les mots sont identiques, est-il possible de les exprimer différemment ?, a-t-il dans un premier temps interrogé. Alors que je me posais cette question, j'ai réfléchi à ce que seraient les émotions les plus proches de cette pensée et ça m'a fait réaliser à quel point le manga était excellent."

Le comédien a craqué durant les enregistrements

Le comédien l'a ensuite précisé, l'écriture du mangaka et l'évolution de son héros l'ont fortement impacté cette année, "C'est incroyable de voir les changements vécus par Eren, et ses émotions. Quand on y prête attention, on peut ressentir la douleur qu'il a dû lui-même ressentir. Quand je lisais les scénarios et que je doublais certaines scènes de chez moi, je ne pouvais pas m'empêcher d'y penser".

Une situation inattendue pour Yuki Kaji qui avait "déjà lu le manga" et qui savait parfaitement "ce qui allait se passer au moment de jouer les scènes", qui a donc été pris de court et s'est laissé emporter malgré-lui derrière son micro, "J'ai véritablement ressenti ce que Eren traversait et je ne pouvais parfois pas m'empêcher de pleurer." On comprend désormais mieux pourquoi le doublage sonne si juste à l'écran.

Une nouvelle preuve qu'au Japon - comme en France, le doublage est un art et un exercice pris extrêmement au sérieux. On s'en souvient, un comédien de My Hero Academia s'était notamment évanoui en 2019 durant une séance d'enregistrement après avoir donné tout ce qu'il avait en lui...