Les fans de Katherine Heigl peuvent retrouver le sourire, c'est à partir de ce lundi 17 novembre que l'actrice est de retour à la télévision à travers la saison 1 de State of Affairs, sa nouvelle série. Une étape importante pour la comédienne, comme elle l'explique à TVGuide. Attention spoilers.

Une actrice victime de son passé

Quand on parle de Katherine Heigl, on pense directement à son fameux clash avec l'équipe de Grey's Anatomy en 2008. Alors que la comédienne venait d'être nommée aux Emmy Awards pour son rôle d'Izzie Stevens dans la série médicale, elle affirmait ne pas mériter cette nomination, son personnage n'ayant pas eu assez de matières et d'évolution pour ça. Un désaveux total du travail des scénaristes, qui a énormément fait parler à Hollywood à l'époque.

Résultat, l'actrice se retrouve désormais au coeur des critiques à la moindre occasion, que ce soit justifié ou non. Et alors que TVGuide lui précise que si un homme avait sorti la même chose, cela n'aurait créé aucun scandale, Katherine Heigl se livre avec émotion sur cette "affaire" : "Je sais, on devrait écrire un livre si on veut parler de ça. Il y a une façon classe et respectueuse de faire ce que j'ai fait. Et il y en a une qui est tout l'inverse. J'ai malheureusement choisi la seconde. Depuis, j'ai passé ces dernières années à vaciller. A chaque fois que quelqu'un parle de vous, vous vous demandez si c'est justifié ou non. C'est inconfortable de se demander : "Mon dieu, je suis vraiment cette personne de m*rde ?" Mais ce n'était pas la fin du monde non plus. J'aurais également pu faire pire. Et je me battrai toujours pour que le matériel (scénario...) soit bon."

Un avis sur tout

Ainsi, comme le précise ensuite la star, son statut de productrice de State of Affairs lui permet désormais de faire entendre ses idées, quand elle n'est pas d'accord avec un choix scénaristique : "Ca arrive tout le temps (de ne pas être d'accord sur l'évolution des personnages, ndlr). Mais c'est le cas pour tous les acteurs je pense. Il y a des moments où vous vous dites : 'Ce n'est pas ce qu'elle est, ou ce que nous tentons de faire d'elle'. Et la beauté d'être productrice, c'est qu'ils doivent au moins m'écouter."

Quand Katherine Heigl se "dispute" avec le créateur

De quoi promettre une série fidèle à l'actrice mais également crédible, avec une histoire ne partant pas dans tous les sens ? Ca reste encore à voir. Comme le confie ensuite la comédienne, le scénario est régulièrement sujet à discussion avec Joe Carnahan, le créateur : "Actuellement, Joe et moi nous nous "disputons" parce qu'il veut toujours que quelqu'un meurt ou apparaisse comme une horrible personne. Et je suis du genre 'Non, non, la team de Charlie (son personnage, ndlr), doit rester une équipe. Le public doit pouvoir compter sur eux. Aucun d'entre eux ne devrait être un méchant en secret.' Donc on verra qui gagnera cette "dispute"."

La saison 1 de State of Affairs débute ce lundi 17 novembre aux USA.

A lire aussi : Castle saison 7 : un grand méchant de retour face à Rick et Kate / The Originals saison 2 : Klaus, Elijah et Hayley face aux retours de... / Reign : une série "innovante" pour Adelaide Kane et Torrance Coombs

Katherine Heigl
Katherine Heigl avant/après : sa perte de poids post grossesse impressionnante
Katherine Heigl enceinte 👶 : troisième bébé pour la star de Grey's Anatomy, mais première grossesse
Katherine Heigl avocate dans une nouvelle série
Katherine Heigl accro au botox ? Les photos qui sèment le doute
voir toutes les news de Katherine Heigl Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème