Joel Kinnaman (The Suicide Squad) accusé de viol : il répond que "c'est une tentative d'extorsion"
Dans le premier film Suicide Squad et dans Suicide Squad 2 / The Suicide Squad, il incarne le colonel Rick Flag. Mais Joel Kinnaman se retrouve dans la presse du monde entier pour tout autre chose : il est accusé de viol. Une mannequin de 28 ans l'accuse de l'avoir violée en 2018. Des accusations qu'il a démenti, assurant que leurs relations sexuelles auraient été consenties et que ce serait "une tentative d'extorsion".

Joel Kinnaman accusé de viol : la supposée victime s'exprime

Joel Kinnaman est surtout connu pour incarner le colonel Rick Flag dans Suicide Squad et dans la suite Suicide Squad 2 alias The Suicide Squad. Mais ce n'est pas pour une actu sur le cinéma qu'il fait parler de lui : TMZ a révélé qu'il a été accusé de viol. Ce 11 août 2021, un procureur suédois a ouvert une enquête contre l'acteur suédois, suite à une plainte. Gabriella Magnusson, aussi appelée Bella Davis, mannequin de 28 ans, a expliqué au Daily Mail qu'elle aurait été violée par l'homme suédois de 41 ans à New York, en 2018.

Bella Davis a expliqué au média anglais avoir fourni des preuves de ses accusations (des enregistrements audios et des photos). "Maintenant, je laisse ça entre les mains de la police" a-t-elle précisé, se disant "reconnaissante" d'être prise au sérieux. Sur Instagram, Gabriella Magnusson a de nouveau affirmé qu'elle aurait été victime de viol. Elle a même déclaré que l'agent de Joel Kinnaman lui aurait proposé de lui payer un avocat pour la faire taire.

L'acteur de Suicide Squad 2 / The Suicide Squad réagit : "C'était consenti"

Celui qui a aussi joué dans les séries The Killing, House of Cards, Altered Carbon sur Netflix (Joel Kinnaman était absent de la saison 2 mais tait le héros de la saison 1) ou encore Hanna sur Amazon Prime Video a réagi aux accusations de viol. Joel Kinnaman a démenti l'agression sexuelle sur Instagram, en confirmant avoir eu des relations sexuelles avec Bella Davis plusieurs fois à New York, mais qui auraient été consenties à chaque fois. Après leurs ébats, le comédien n'aurait pas répondu aux appels téléphoniques de Bella Davis car il était en couple avec une autre femme à l'époque.

Gabriella Magnusson aurait alors harcelé Joel Kinnaman par téléphone et l'aurait menacé de dire à la presse que c'était un viol. Elle lui aurait fait du chantage : l'accuser de viol s'il ne disait pas oui à ses demandes ("de l'argent, des contacts à Hollywood, l'aider à obtenir un visa de travail, une page Instagram vérifiée, une page Wikipedia, une séance photo avec Sports Illustrated, 400 000 $ pour un appartement et plus"). L'ex d'Olivia Wilde qui est désormais fiancé à Kelly Gale a même assuré qu'elle aurait menacé l'acteur et ses proches.

"Ses menaces de violence contre moi et mes proches sont devenues si sérieuses et spécifiques que j'ai senti que je n'avais pas d'autre choix que de demander une ordonnance restrictive. Je veux être TRÈS clair pour qu'il n'y ait pas de malentendu : je soutiens toutes les victimes d'agression sexuelle. Ce n'est pas ce qui s'est passé ici. C'était consenti. Et maintenant, c'est une tentative d'extorsion. Plus important encore, c'est une menace pour la sécurité de ma famille et de mes proches, qui seront toujours ma priorité absolue" a-t-il écrit dans son post. µUn représentant de l'acteur a aussi précisé à TMZ que Joel Kinnaman "coopérera avec la police pour blanchir son nom".

Joel Kinnaman
Joel Kinnaman (The Suicide Squad) accusé de viol : il répond que "c'est une tentative d'extorsion"
Altered Carbon saison 2 : Joel Kinnaman absent de la suite ? Il met les choses au clair
Altered Carbon : faut-il regarder la nouvelle série SF de Netflix ?
Altered Carbon : le teaser de votre prochaine addiction sur Netflix
voir toutes les news de Joel Kinnaman Découvrir plus d'articles