Fin de l'attente pour les centaines de milliers de fans français d'Hunger Games. C'est ce mercredi 19 novembre que la saga portée par Jennifer Lawrence revient au cinéma avec Hunger Games 3 : la révolte, partie 1. Un avant-dernier volet qui marque un nouveau tournant pour Katniss. Découvrez notre avis.

Après les Jeux et l'embrasement, place à la révolte. Pour conclure l'adaptation de la trilogie de Suzanne Collins, le réalisateur Francis Lawrence et les producteurs ont pris le parti de diviser en deux films le dernier roman des aventures de Katniss. Dans cet avant-dernier film, Hunger Games 3 fait monter la pression mais surtout pose les bases d'un final qui s'annonce explosif.

Hunger Games 3, ça raconte quoi ?

Katniss Everdeen s'est réfugiée au District 13 après avoir été secourue par les rebelles lors des Jeux d'Expiation. Si sa famille est en vie, Katniss (Jennifer Lawrence) est profondément marquée par ses deux expériences au sein de l'arène. Mais elle est surtout désemparée puisque Peeta (Josh Hutcherson) a été fait prisonnier du Capitole. Pour tenter de mettre fin au règne du tyrannique Président Snow (Donald Sutherland), elle va rejoindre la révolution et devenir le geai moqueur, symbole de cette révolte qui s'annonce des plus périlleuses.

Fini les Jeux

On ne joue plus dans Hunger Games 3. Après deux passages dans l'arène, c'est en dehors des Hunger Games que Katniss se retrouve. Confrontée aux espoirs d'un peuple mais aussi aux manipulations politiques se cachant derrière la révolte, elle doit jongler entre son envie de détruire le Capitole et celui de sauver Peeta. Au plus haut niveau de cette révolution dont elle deviendra le visage, il y a la Présidente du District 13 incarnée par Julianne Moore mais aussi Plutarch Heavensbee (Philip Seymour Hoffman). Plus qu'une révolte physique, les rebelles affrontent le Capitole dans une vraie guerre de la communication dans ce nouveau volet. Plus sombre, plus grave que ses deux prédécesseurs, Hunger Games 3 n'hésite cependant pas à passer la vitesse supérieur et à proposer des scènes chocs.

Jennifer Lawrence leader incontesté

Héroïne de la saga, Katniss prend encore plus d'importance dans ce nouveau volet. Dans son rôle, Jennifer Lawrence excelle une nouvelle fois. Soldat enragé, jeune fille déboussolée ou désemparée, l'actrice oscarisée réussit à être convaincante en toutes circonstances et prouve une nouvelle fois tout le talent qu'elle possède.

Face à elle, difficile de se faire une place. Très présente à l'écran, Jennifer Lawrence éclipserait presque les acteurs secondaires qui n'ont pourtant pas à rougir de leurs performances. On notera cependant les arrivées remarquées de Julianne Moore (Coin), Natalie Dormer (Cressida) ou encore Mahershala Ali (Boggs). Quand aux acteurs déjà présents dans les volets précédents, ils sont toujours aussi divertissants : Woody Harrelson apporte une touche d'humour avec Haymitch, Elizabeth Banks incarne une Effie moins excentrique mais toujours amusante et Sam Claflin propose un Finnick plus grave mais pourtant fort. Quant au triangle amoureux, l'hésitation est toujours présente entre Gale (Liam Hemsworth) et Peeta (Josh Hutcherson) même si le déroulement du film donne une indication claire du futur choix de Katniss. S'il n'est présent que dans quelques scènes, Josh Hutcherson est poignant dans le rôle d'un Peeta complètement transformé.

Le début de la fin

Première partie de l'adaptation du dernier volet du roman de Suzanne Collins, Hunger Games 3 marque réellement le début de la fin. Si le film tient par lui-même, il sert véritablement de préambule au prochain volet. Manque de scènes d'action, intrigues pas forcément très abouties, Hunger Games 3 devrait surtout réjouir les fans puisqu'il est, encore une fois, plutôt bien adapté comparé au roman.

L'avis de la rédac

Toujours porté par une Jennifer Lawrence impeccable, ce troisième film est un vrai tournant pour la saga. Tandis que la politique s'invite et que la révolution commence, Katniss doit trouver tant bien que mal sa place dans cette rébellion. Bien adapté et bien interprété, Hunger Games 3 est une réussite malgré quelques défauts et vous laissera avec une seule question : à quand la suite ? Rendez-vous en novembre 2015 !

A lire également : Jennifer Lawrence sublime à l'avant-première glamour d'Hunger Games 3 / Hunger Games 3 : ce que vous allez voir (ou pas) dans le film

Hunger Games : la révolte, partie 1
Hunger Games 3, The Vampire Diaries... les premiers nommés aux Teen Choice Awards 2015
Hunger Games 3 : les secrets du régime de Josh Hutcherson
Hunger Games 3 : les différences entre le film et le roman
Hunger Games 3 : Jennifer Lawrence mène la révolte (critique)
voir toutes les news de Hunger Games : la révolte, partie 1 Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème