Alors que GTA 5 cartonne depuis sa sortie - ses ventes ont dépassé le milliard de dollars après trois jours de commercialisation - un groupe de défense des animaux appelle au boycott du jeu Rockstar. Il lui reproche de capitaliser sur la torture des bêtes et d'encourager "les pulsions les plus sombres des jeunes".

Après le vol avec violence exécuté sur un jeune Anglais qui venait d'acheter Grand Theft Auto 5, les détracteurs du jeu vidéo le plus cher jamais réalisé ont trouvé un nouveau cheval de bataille pour dénoncer la violence du blockbuster. Selon un groupe de défense des animaux, il inciterait à la torture des bêtes.

Appel au boycott de GTA 5

Un groupe de défense des animaux appelle au boycott de GTA 5, rapporte TMZ. Jack Carone de l'association In Defense of Animals reproche au jeu vidéo sa violence sur les animaux. Selon lui, il perpétue la "violence institutionnalisée" sur des animaux sans défense. Il va même plus loin en assurant que les créateurs de ce 5e volet ont "préféré l'argent à la morale". Même si la capacité de tuer des animaux n'est pas une nouveauté propre à GTA 5, Jack accuse le blockbuster "d'encourager les pulsions les plus sombres des jeunes, ce qui est loin d'être une quête admirable".

Le jeu de tous les records

Boycott ou pas, le jeu bat déjà tous les records. 24 heures seulement après sa commercialisation, il avait déjà engrangé 800 millions de dollars. Trois jours après, ses ventes ont dépassé le milliard de dollars. GTA 5 est ainsi devenu le produit de divertissement le plus rapidement vendu, loin devant Avengers ou Call Of Duty : Black Ops 2.

News
essentielles
sur le
même thème