Pervers jusqu'au bout de la monture. Les Google Glass, les lunettes intelligentes développées par le géant américain de l'internet, pourraient de façon étonnante révolutionner l'industrie...du porno. Les sociétés de production du X se voient d'ailleurs déjà les utiliser pour tourner des films à la première personne jamais vus auparavant.

Google ne veut pas seulement régner en maître sur la toile à l'image du lancement de son nouveau service de streaming. La firme américaine veut aussi nous habiller de la tête aux pieds. En attestent les Google Shoes, des baskets qui parlent présentées au festival SXSW 13, ou encore les désormais célèbres Google Glass. Si les chaussures du géant ne verront probablement pas le jour, ce n'est au contraire pas le cas pour ses lunettes intelligentes.

Le porno nous aura à l'oeil

L'appareil oculaire, dont les fonctionnalités ont récemment été dévoilées dans une vidéo de présentation, fait d'ailleurs déjà rêver les particuliers mais également les professionnels. Ainsi, quand le milieu hospitalier planche déjà sur un moyen de les utiliser lors d'opérations chirurgicales, l'industrie du porno y voit quant à elle un nouvel outil de tournage révolutionnaire.

Google Glass se met au X

"Il est évident qu'un appareil qui filme en haute définition, sans les mains, permettrait de tourner du porno plus facilement" a ainsi expliqué Q. Boyer, porte-parole du studio de production pornographique Pink Visual. En pratique, pour les plus prudes d'entre vous, les Google Glass permettraient de tourner des plans "à travers les yeux des acteurs", tâche habituellement compliquée avec du matériel vidéo traditionnel.

"Tourner certains plans qui n'étaient pas faisables"

Néanmoins, la route est longue jusqu'aux "premiers" vrais films X en vue FPS. "Pour être honnête, il faudrait qu'on puisse mettre la main dessus pour réellement se rendre compte de leur potentiel. Mais on imagine déjà plusieurs moyens de tourner certains plans qui n'étaient pas faisables jusqu'ici" rajoute Q. Boyer. Imaginez les publicitaires vendre leur production comme ils le feraient avec un jeu vidéo : "Pour une expérience immersive jamais atteinte !"

La société de Moutain View reste malgré tout prudente, comme l'est Apple avec sa politique agressive "anti-porno" et n'a pas encore commenté (approuvé ?) cette annonce.