Apple ne plaisante pas avec la pornographie. Izneo, une plate-forme de distribution de bandes dessinées, en a fait les frais récemment. Les développeurs du service ont été contraints par la Pomme de faire le ménage dans son catalogue qui comprenait du contenu porno. Sans directives précises, ce sont donc plus de 2000 BD qui ont été supprimées sans sommation.

En attendant de dévoiler au public la prochaine génération d'iPhone ainsi que sa possible iWatch, Apple a fait le ménage sur l'App Store. Malgré ses petits clins d'oeil discrets au Kama Sutra lors de la Saint-Valentin, la firme de Cupertino est à nouveau parti à la chasse aux contenus pornographiques sur son service de téléchargement.

Apple censure...

L'une des dernières applications à avoir subi le courroux de la firme américaine s'appelle Izneo, une plate-forme de distribution de bandes dessinées. Selon Apple, l'application, qui proposait jusque-là un catalogue de plus de 4000 BD, hébergeait trop de contenus pornos. Quelques bandes dessinées salaces effectivement présentes, qui ont donc poussé la société américaine à inviter les développeurs d'Izneo à faire du tri dans les 30 heures, sous peine de disparaître de l'App Store

...Izneo déchante

Les développeurs de la plate-forme, préférant prévenir plutôt que guérir et n'ayant pas reçu de directives précises quant aux BD visées, ont procédé à une purge meurtrière. Ainsi, sur les 4000 bandes dessinées disponibles, seules 1200 ont survécu à ce contrôle massif. De grands noms de la BD comme Largo Winch, XIII ou bien encore Black et Mortimer, n'ont par exemple pas été épargnés.

Même si les développeurs d'Izneo, après des analyses plus longues, ont pu réintégrer près de 1300 bandes dessinées dans leur catalogue, cette censure d'Apple a malgré tout fait couler beaucoup d'encre.

News
essentielles
sur le
même thème