La Saint-Valentin, d'où ça vient ?
2 photos
Voir le diapo
Chaque année, au 14 février, c'est la même histoire. Petit restaurant aux chandelles, chocolats, fleurs, compliments et bien évidemment, nuits d'amour sur une peau de bête devant un feu de cheminée. Bref, vous l'aurez compris, la Saint-Valentin est le moment rêvé pour passer une soirée en amoureux avec votre prétendant

Chaque année, au 14 février, c'est la même histoire. Petit restaurant aux chandelles, chocolats, fleurs, compliments et bien évidemment, nuits d'amour sur une peau de bête devant un feu de cheminée. Bref, vous l'aurez compris, la Saint-Valentin est le moment rêvé pour passer une soirée en amoureux avec votre cheri(e). Mais qui est donc ce Valentin qui nous pousse à accumuler, le temps d'une journée, les preuves d'affection ?

Loin d'un cupidon
Au risque de briser le mythe selon lequel Valentin serait une sorte de Cupidon, ange descendu du ciel pour décocher un jour sa flèche d'amour sur nos fessiers, vous faites erreur. Bien au contraire, ce cher Saint n'a pas vraiment eu une vie bordée de roses rouges et de baisers langoureux. Ce serait en effet plutôt un sacrifice mortel qui serait à l'origine de la fête du 14 février : la fameuse Saint-Valentin.

Des origines en guerre
Pour découvrir les origines de la célébration, il faut remonter à l'Antiquité, à l'époque où les romains imposaient un peu leur style dans toute l'Europe. Valentin serait un prêtre romain vivant sous le règne de Claude II, dit le Cruel... Ça commence déjà mal. La guerre fait rage et, pour former les troupes, l'Empereur décide d'interdire le mariage, afin d'obliger les romains à rejoindre les rangs en brisant toute forme d'attachement sentimental.

Valentin contre le reste du monde
C'est à ce moment que débarquerait Super-Valentin, avec sa robe et son épée, prêchant l'amour sacré en continuant à célébrer ces unions. L'action n'est bien évidemment pas du goût de Claude le Cruel qui décide de l'emprisonner et de finalement l'exécuter. La raison : celui-ci se serait amouraché de la fille de son gardien. Une mort au service de l'amour qui attendra finalement plusieurs siècles avant d'être reconnue.

Solution de remplacement
Canonisé pour son sacrifice, Valentin fut désigné par l'Église pour représenter une nouvelle fête particulière, désormais célébrée le 14 février, jour de sa mort. Ce n'est pourtant pas sans arrière pensée que cette cérémonie a été créée. La Saint-Valentin a été inventée pour remplacer une autre fête païenne de "l'amour" (notez les guillemets) durant laquelle les hommes pourchassaient, nus, les femmes en les fouettant avec des lanières de peau de bouc. Ce geste permettait selon les croyances d'améliorer la fécondité et la grossesse des femmes. Charmant...

Voir aussi pour la Saint-Valentin : Apprenez à conclure avec Ludovik et le Studio Bagel / Victorias's Secret VS Agent Provocateur : la Saint-Valentin sera drôle et sexy

News
essentielles
sur le
même thème