Les temps sont durs pour Gérard Depardieu. Cette semaine, l'interprète d'Obélix qui sera bientôt de retour au cinéma avec L'homme qui rit a été la victime d'un (très) violent clash. En effet, c'est Philippe Torreton, ex-conseiller municipal de Paris, qui s'en est pris à lui dans une tribune publiée dans Libération. Et

Les temps sont durs pour Gérard Depardieu. Cette semaine, l'interprète d'Obélix qui sera bientôt de retour au cinéma avec L'homme qui rit a été la victime d'un (très) violent clash. En effet, c'est Philippe Torreton, ex-conseiller municipal de Paris, qui s'en est pris à lui dans une tribune publiée dans Libération. Et après le soutien de Jamel Debbouze, ce sont d'autres stars qui sont venus au secours de Gérard Depardieu ! Mais sa décision de quitter la France ne fait pas non plus que des heureux chez les people.

Une affaire qui fait du bruit
Pour ceux qui n'auraient pas tout suivi, on vous récapitule. Depuis début décembre, Gérard Depardieu a décidé de s'installer en Belgique et est donc maintenant reconnue "exilé fiscal". Une chose qui ne fait pas forcément plaisir à notre premier Ministre, Jean-Marc Ayrault, qui s'est exprimé sur France 2. Suite à cette intervention, l'acteur a poussé un coup de gueule dans une lettre ouverte. C'est après cette lettre que Philippe Torreton s'en est pris à l'acteur n'hésitant pas à remettre sur le tapis d'anciennes affaires du passé de Gérard Depardieu.

Un peu de soutien, mais pas trop
Face aux propos pas vraiment sympathique de Philippe Torreton, quelques célébrités ont essayé de tempérer les choses. C'était notamment le cas de Jamel Debbouze qui a joué avec l'acteur dans Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre. Mais il n'était pas le seul.
Gérard Lanvin a notamment expliqué son point de vue sur France Bleu indiquant qu'un moyen pour éviter l'exil fiscal existait : "de ne pas taxer les gens à 75 %". Et d'ajouter : "Ceux qui gagnent de l'argent le méritent".

Le chanteur Didier Barbelivien a également soutenu Depardieu indiquant sur Europe 1 qu'il était traité comme un "bouc émissaire". Claude Lelouch a dénoncé sur la même radio un "lynchage honteux".

Les modérés ou les "carrément contre"
Mais dans la grande majorité, les people sont quand même plutôt contre la décision de Depardieu même s'ils n'enfoncent pas (toujours) le clou. Line Renaud a notamment annoncé sur la chaîne de télé (belge justement !) RTBF qu'elle ne ferait jamais la même chose. Même son de cloche du côté de Michel Sardou qui a expliqué à BFM : "Tout ce que je fais, c'est ici que je le fais et c'est à ce pays que je le dois".

Laurent Ruquier a également pris position sur Twitter en écrivant : "Je trouve normal de payer beaucoup d'impôts quand on gagne beaucoup ! Moi je ne m'exile pas fiscalement et suis fier de payer des impôts."

Mais qu'on se rassure, cette polémique ne devrait certainement pas empêcher Gérard Depardieu de poursuivre sa carrière. Il devrait débuter dès le mois de janvier le tournage du film Cadences obstinées de Fanny Ardant.

Gérard Depardieu
Marseille saison 2 : Gérard Depardieu critique le PSG et... Netflix
Marseille saison 2 : les supporteurs de l'OM refusent de faire de la pub pour la série
Marseille : Netflix commande une saison 2, Twitter sous le choc
Gérard Depardieu : héros d'une série interdite aux moins de 16 ans en Russie
voir toutes les news de Gérard Depardieu Découvrir plus d'articles