La bande-annonce de Don't Look Up : Jennifer Lawrence a joué défoncée dans le film Netflix
Autant le dire direct, au cas où certains auraient le moindre doute : non, bien sûr, l'histoire du film Don't Look Up : déni cosmique, dispo sur Netflix, n'est pas inspirée d'une histoire vraie. Si c'était le cas, on ne serait pas là pour avoir le moindre avis sur le film au casting 4 étoiles (Leonardo DiCaprio, Jennifer Lawrence, Meryl Streep, Cate Blanchett, Jonah Hill, Timothée Chalamet, Ariana Grande...). En revanche, une histoire de coulisses est bien réelle : Jennifer Lawrence a joué défoncée après avoir fumé quelques joints. Et c'est l'actrice et le réalisateur qui racontent cette anecdote.

Chacun sa technique. Si certains acteurs ont perdu ou pris énormément de poids pour un rôle ou suivi un entraînement de foufou pour se bastonner ou taper des cascades, Jennifer Lawrence, elle, a opté pour une astuce insolite dans Dont't Look Up. Pour son rôle de Kate Diabiasky, une étudiante brillante mais bouffée par le stress et pas franchement à l'aise dans ses relations sociales, l'actrice a fumé quelques joints. Pas après ses scènes mais juste avant, histoire de coller à son personnage, qui plane pour calmer son anxiété. Rassurez-vous, si Jennifer Lawrence est aujourd'hui enceinte de son premier enfant, elle ne l'était pas encore au moment du tournage.

Cette petite anecdote surprenante n'est pas une légende inventée mais bien un fait. Ca a été raconté par le réalisateur Adam McKay mais aussi par la comédienne elle-même en pleine partie de questions-réponses après une proj du film à Los Angeles, comme le rapporte Yahoo! Entertainment.

>> Family Business : Jonathan Cohen balance par quoi la weed est remplacée sur le tournage <<

"Tout le monde se moquait de moi"

Alors, non, Jennifer Lawrence n'était pas défoncée pendant tout le tournage mais au moins pour une scène avec Meryl Streep, qui joue une sorte de Donald Trump version femme présidente flippante dans Don't Look Up. Et forcément, vu que toute l'équipe était au courant de cette préparation particulière, Jennifer Lawrence a eu droit à quelques vannes. "J'étais une vraie cible. Tout le monde se moquait de moi. J'imagine que, vu que j'étais défoncée, j'étais plus facile à ridiculiser."

Le contexte a même inspiré une blague à Adam McKay, qu'il n'a finalement pas osé pousser jusqu'au bout. Le réalisateur de La Légende de Ron Burgundy, Very Bad Cops, The Big Short : Le Casse du siècle, ou encore Vice a ainsi voulu faire croire à sa comédienne qu'elle allait devoir tourner tout un monologue en étant défoncée. Une scène qui n'a finalement jamais été mise en image. Dommage, ça aurait pu faire un bonus cool.

Pour rappel, et comme vous pouvez le voir dans la bande-annonce dispo en haut de l'article, Don't Look Up est une comédie-catastrophe et raconte l'histoire de deux scientifiques qui découvrent qu'une comète va venir détruire la planète. Malgré leur avertissement, le gouvernement US ne semble pas vraiment chaud à se bouger... sauf si il y trouve un intérêt économique. De là à y voir une critique de ce qui se passe actuellement dans le monde ? Direction Netflix pour vous faire votre propre avis.

Jennifer Lawrence
Jennifer Lawrence enceinte : l'actrice de Hunger Games attend son premier enfant
Jennifer Lawrence (X-Men Days of Future Past) : son incroyable transformation pour devenir Mystique
Jennifer Lawrence et Adele : blagues, danse, alcool... Leur nuit de folie à New York
X-Men Dark Phoenix : la mort d'un personnage culte spoilée dans le trailer ? Le réalisateur confirme
voir toutes les news de Jennifer Lawrence Découvrir plus d'articles