Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
5 ans après son lancement sur TF1, les beaux jours de Demain nous appartient sont déjà derrière elle. Après un lancement impressionnant, les audiences de la série sont désormais en déclin, ce qui inquiète la chaîne. Aussi, afin de la sauver, les dirigeants envisageraient un changement de case horaire historique.

Demain nous appartient en danger ?

Se dirige-t-on vers la fin de l'ère des séries quotidiennes en France ? La question peut se poser. Alors que des fictions comme Les feux de l'amour ou Amour, Gloire et Beauté cartonnent toujours autant aux USA après plusieurs décennies, le genre commence à fatiguer chez nous. Ainsi, France 3 serait sur le point d'annuler Plus belle la vie - lancée en 2004, la faute à des audiences déclinantes, et TF1 s'apprêterait à prendre une décision très importante concernant Demain nous appartient (2017) afin de lutter contre un phénomène identique.

Là où la série portée par Ingrid Chauvin est pourtant bien plus récente que sa concurrente, la passion du public envers elle semble s'être essoufflée. Ainsi, de 3,37 millions de téléspectateurs en moyenne en 2017 (22,4% de part d'audiences), Demain nous appartient n'attire aujourd'hui plus que 2,7 millions de fans (16% de part d'audience). Un score qui reste encore important, mais qui est néanmoins jugé préoccupant par la chaîne qui n'aime pas voir ses créations passer sous la barre des 20% de part de marché sur la ménagère de moins de 50 ans.

Changement de case horaire pour la série ?

La faute à un casting régulièrement sujet à de gros bouleversements ? A des intrigues moins passionnantes ou plus clichées que par le passé ? Interrogé à ce sujet par Le Parisien en mars dernier, Vincent Meslet (directeur général de Newen, producteur) mise plutôt sur des éléments extérieurs "comme la crise sanitaire" ou encore "une actualité particulière avec les JO, l'Ukraine, la campagne présidentielle", qui auraient à la fois "perturbé les équipes et compliqué le travail de la production" mais également "bouleversé le quotidien des Français".

Des explications qui ont visiblement convaincu TF1 de se montrer clémente avec la série et ne pas l'annuler tout de suite. Consciente de l'importance de cette marque et de sa fan-base encore solide, la chaîne n'apparaît pas encore décidée à s'en séparer. En revanche, elle serait sur le point de mettre en place une sorte d'action de la dernière chance.

Selon les informations de Clément Garin, chroniqueur de TPMP, TF1 aurait "pris la décision de permuter ses deux feuilletons à la rentrée". Traduction ? Demain nous appartient serait diffusée "à 18h30 dès septembre", tandis que son spin-off Ici tout commence (qui connait un beau succès) "passerait à 19h20". Un nouveau créneau qui pourrait ainsi permettre à DNA de récupérer quelques fans alors que ITC aura la lourde tâche de garder les siens avec un horaire plus tardif.

Et si jamais les audiences n'évoluent pas dans le bon sens ? Il est toujours temps d'investir dans des entreprises de mouchoirs. Au cas où...

Demain nous appartient
"On va te brûler à l'acide" : une actrice de Demain nous appartient menacée de viol et de mort, elle témoigne
Demain nous appartient : Ingrid Chauvin va-t-elle quitter la série ? La raison de son absence expliquée
Demain nous appartient : après la mort de son personnage, une actrice de retour avec un nouveau rôle !
Demain nous appartient : grosse surprise, une star de Plus belle la vie rejoint déjà le casting
voir toutes les news de Demain nous appartient Découvrir plus d'articles