Une campagne contre les violences domestiques par l'association NOMORE et diffusée pendant le Superbowl 2015.
Malgré des campagnes de sensibilation toujours plus nombreuses, les violences domestiques ont encore et toujours lieu derrière la porte de nombreux foyers. Et il faut se défaire du cliché que le sujet ne concerne que les femmes : une étude britannique réalisée l'an dernier assurait que les violences conjugales touchaient tout autant les hommes que les femmes. Une seule solution pour que ces actes cruels cessent : oser en parler aux autorités. Cette campagne d'information à la fois sobre et très audacieuse diffusée devant des dizaines de millions de téléspectateurs au cours du Superbowl hier mérite, à ce titre, le détour.

Appeler la police discrètement ou en cachette mais quoi qu'il arrive, l'appeler

Le spot d'une minute ne montre que des images de l'intérieur d'une maison vide mais c'est le dialogue qui se déroule en parallèle qui capte notre attention. Il s'agit d'un authentique conversation qui a eu lieu sur la ligne du 911, le numéro unique d'appel des urgences aux Etats-Unis (qui correspond au 112 en France et en Europe). On entend un opérateur prendre l'appel d'une femme qui veut commander une pizza. Evidemment, il est d'abord interloqué et pense à une erreur mais il continue cependant à discuter avec elle jusqu'à comprendre qu'elle cherche en fait à appeler discrètement les secours, vraisemblablement à cause de son mari énervé et menaçant à côté d'elle. L'opérateur finit par comprendre sa demande et envoie une brigade pour venir l'aider. Le fait que ça soit un appel réel rend le message d'autant plus fort, et on ne peut qu'être ému par le sang froid de l'opérateur, mais surtout de la femme qui a intelligemment alerté les secours.

Le principal message de cette campagne est qu'il ne faut jamais avoir peur d'appeler à l'aide dans les cas de violences conjugales, y compris s'il n'est pas possible de le faire directement. Les opérateurs téléphoniques sont en effet formés pour détecter et comprendre que leur interlocuteur a un problème même si celui-ci ne peut pas parler aussi librement qu'il le veut, à cause de la présence d'un individu menaçant. Même si l'on vous souhaite de ne jamais vous retrouver en pareille situation, vous saurez que l'on peut, quoiqu'il arrive, toujours compter sur l'intelligence des services d'urgence pour vous venir en aide.

Découvrez d'autres vidéos qui font réfléchir dans notre revue de web : Expérience sociale : il piège une ado raciste à l'arrêt de bus... / Emouvant : une maman aveugle voit son bébé pour la première fois / Se comporter dans la vraie vie comme sur les réseaux sociaux : l'expérience sociale hilarante !