Face au Covid-19, le élèves autorisés à ne pas aller en cours jeudi et vendredi
Face au Covid-19, le élèves autorisés à ne pas aller en cours jeudi et vendredi
Etre en quarantaine sur son canapé à boire du chocolat chaud et regarder des films de Noël OU aller en cours afin de suivre un énième cours de mathématiques ? C'est le choix qui sera proposé aux élèves des collèges et lycées de France ces jeudi 17 et vendredi 18 décembre 2020 afin de lutter contre le Covid-19.

Les vacances avant l'heure pour tous les élèves de France. Officiellement, c'est ce vendredi 18 décembre 2020 à partir de 18h que la période des vacances de Noël est censée débuter. Néanmoins, face à l'épidémie de Covid-19 qui continue de frapper le pays et les futurs regroupement familiaux autorisés pour les fêtes de fin d'année malgré le couvre-feu, le gouvernement a pris une décision forte afin de limiter au maximum les risques de contamination. Et non, il ne s'agit pas d'un énième confinement drastique.

2 jours de vacances en plus... version quarantaine

Cette fois-ci, dans le but d'enrayer la propagation du virus à Noël qui pourrait malheureusement exploser si les gestes barrières et les recommandations ne sont pas respectés, le Premier ministre Jean Castex - à travers l'avis du Conseil scientifique, a annoncé que les élèves pourront s'absenter de l'école, du collège ou du lycée les jeudi 17 et vendredi 18 décembre 2020 sans prendre le risque de se faire sanctionner en retour.

Le ministre l'a en effet révélé, "Le Conseil scientifique dit quelque chose de très raisonnable, si vous le pouvez, auto-confinez-vous pendant 8 jours chez vous avant Noël, à chaque fois que cela est possible. Surtout si on doit recevoir des personnes vulnérables. Si vous pouvez ne pas amener vos enfants à l'école jeudi et vendredi, ce qui entre dans la période de 8 jours, vous le faites."

Une recommandation qui "n'est pas une obligation" - toutes les familles ne peuvent pas s'organiser en aussi peu de temps avec la gestion des enfants, mais qui permettrait au mieux aux familles de s'assurer qu'elles ne sont pas atteintes du virus en effectuant volontairement cette période de quarantaine avant de se retrouver au pied du sapin, ce qui pourrait sauver les fêtes et des vies.

Un conseil qui a de quoi étonner - cela laisse entendre que les établissements scolaires, ouverts depuis la rentrée, seraient donc bel et bien des sources de contamination contrairement à ce qu'a toujours indiqué le gouvernement, mais qui devrait faire le bonheur de millions d'élèves.