Jean Castex lors des nouvelles annonces du gouvernement
Jean Castex lors des nouvelles annonces du gouvernement
Ce jeudi 10 décembre, Jean Castex dévoilait les plans du gouvernement pour le déconfinement prévu pour ce mardi 15 décembre. Même si l'objectif de moins de 5000 contaminations par jour n'a pas été atteint, les Français pourront bien ressortir sans attestation dès la semaine prochaine. Mais le couvre feu a été avancé d'une heure... même pour le Nouvel An.

Après un premier confinement de deux mois entre mars et mai, Emmanuel Macron annonçait le 28 octobre dernier un deuxième confinement. Le but était de faire chuter le nombre de cas détectés chaque jour et de faire passer le chiffre sous la barre des 5000. Sauf que ça n'a pas du tout été le cas puisque, ce mercredi 9 décembre, 13 595 cas ont été recensés. Alors qu'on pouvait craindre un prolongement du confinement malgré les Fêtes, ce n'est pas ce qu'a annoncé le Premier ministre Jean Castex.

Déconfinement confirmé, un couvre feu de 20h à 6h

Bonne nouvelle, vous allez bien pouvoir passer les Fêtes en famille. Le déconfinement aura bien lieu dès le mardi 15 décembre et nous pourrons nous déplacer sans attestation. Il sera aussi possible de se déplacer entre les régions afin que chacun puisse passer Noël avec ses proches. Cependant, le couvre feu déjà annoncé sera plus stricte. Au lieu de 21h, il débutera à 20h, jusqu'à 6h et sera "strictement contrôlé" a précisé le Premier ministre. Seule exception : le 24 décembre où il sera possible de circuler le soir et la nuit.

Pas de dérogation pour le Nouvel An

Si vous pensiez fêter le Nouvel An avec des amis puis rentrer chez vous, c'est loupé. Le couvre feu sera maintenu le soir de la Saint-Sylvestre de 20h à 6h. Le gouvernement prévoit aussi une jauge de 6 adultes maximum par foyer pour Noël ou le Nouvel An.

Les cinémas et salles de spectacles toujours fermés

Prévue pour le 15 décembre, la réouverture des cinémas, salles de spectacles, théâtres, musées, stades et autres établissements recevant du public est annulée. C'est finalement trois semaines plus tard soit le 7 janvier qu'ils pourraient rouvrir leurs portes, en fonction bien sûr de l'évolution de la pandémie. La date de réouverture des lycées avec présence obligatoire pour tous et des universités reste inchangée.