Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
Coupe du monde 2022 : drapeau LGBT au Qatar, ce moment censuré que vous n'avez pas vu à la télé pendant le match Portugal/Uruguay
Coupe du monde 2022 : drapeau LGBT au Qatar, ce moment censuré que vous n'avez pas vu à la télé pendant le match Portugal/Uruguay
Ce lundi 28 novembre, le Portugal affrontait l'Uruguay dans un nouveau match de poule de la Coupe du monde 2022. Une soirée presque normale au Qatar. Car si le moment a été censuré à l'image lors de la retransmission sur TF1 et dans le monde entier, un militant s'est joué de la sécurité et s'est précipité sur le terrain, portant un drapeau aux couleurs de la communauté LGBTQ+. Voici les images que vous n'avez pas vues.

Lancée depuis un peu plus d'une semaine, la Coupe du Monde 2022 fait toujours autant polémique, non seulement pour des raisons environnementales, mais aussi à cause des droits de l'Homme. En effet, l'homosexualité est toujours considérée comme un crime au Qatar, et les autorités ont d'abord banni les drapeaux LGBTQ+ ainsi que toutes représentations de l'arc en ciel avant de finalement changer d'avis. N'empêche que les équipes n'ont pas eu le droit de porter des brassards pour soutenir la communauté. L'Allemagne nous avait offert un geste fort, censuré à la télé, lors de son premier match et c'est cette fois un militant qui fait parler de lui.

Ce militant a tout risqué au Qatar

Le moment a eu lieu au début de la deuxième période du match Portugal/Uruguay, à la 50ème minute de jeu. Alors que les deux équipes s'efforcaient de marquer des buts, le jeu a été interrompu par l'arbitre. Comme on a pu l'apercevoir très rapidement à l'image, un homme s'est en fait précipité sur le terrain. Portant un t-shirt avec le logo de Superman, il a défendu plusieurs causes à la fois (car autant faire son max puisqu'il y a peu de chance qu'un tel incident se reproduise).

Il portait donc un t-shirt où l'on pouvait lire "Save Ukraine" (Sauver l'Ukraine) sur le devant et "Respect for Iranian Women" (Respect pour les femmes iraniennes) sur le derrière. En plus de ça, il tenait aussi un drapeau arc-en-ciel. Il ne s'agit en fait pas du drapeau LGBT mais du drapeau de la paix (dont les couleurs sont similaires), mais on se dit forcément que faire passer un drapeau LGBT au Qatar n'est pas forcément le plus facile, d'où ce choix.

>> "Elle risque énormément en faisant ça" : cette journaliste star a eu le courage qu'aucun joueur n'a eu à la Coupe du Monde 2022 au Qatar <<

La séquence a été censurée à la télé, mais a été filmée depuis le stade. On peut voir que l'homme a d'abord échappé aux forces de l'ordre avant d'être arrêté en plein élan. Voici les différences :

Vu à la télé :

Depuis le stade :

Un militant interrompt le match Portugal/Uruguay le 28 novembre 2022
Un militant interrompt le match Portugal/Uruguay le 28 novembre 2022
Un militant interrompt le match Portugal/Uruguay le 28 novembre 2022
Un militant interrompt le match Portugal/Uruguay le 28 novembre 2022

Ce militant n'est pas un inconnu

Ce militant qui a pris tous les risques n'est en fait pas du tout un inconnu. Il s'agit de l'italien Mario Ferri, surnommé Il Falco (le Faucon). gé de 35 ans, il a déjà plusieurs fois envahi des stades, mais est aussi footballeur dans la vie. Lors du début du conflit entre l'Ukraine et la Russie, il avait aidé à transporter des réfugiés depuis la frontière de la Pologne.

Peu de temps avant sa course folle, il avait posté plusieurs stories depuis le stade. Depuis, il n'a pas fait son retour sur les réseaux sociaux, et est certainement toujours en détention.