Par Marie Piat Journaliste
Marie Piat est une journaliste qui peut écrire sur (à peu près) tout : séries, films, télé, stars, mode, mangas... Lucifer, Harry Potter, les Kardashian-Jenner, Disneyland Paris, les films de Noël, Les Marseillais ou encore Danse avec les stars font partie de ses sujets préférés.
Coupe du Monde 2022 : le Qatar autoriserait ENFIN les drapeaux LGBT... mais pas les tee-shirts pour soutenir les femmes en Iran.
Coupe du Monde 2022 : le Qatar autoriserait ENFIN les drapeaux LGBT... mais pas les tee-shirts pour soutenir les femmes en Iran.
Alors que l'Iran a battu le Pays de Galles en Coupe du Monde 2022, une victoire historique, les supporters iraniens doivent faire face aux interdictions de la FIFA et du Qatar. Alors que les drapeaux LGBTQIA+ seraient ENFIN autorisés, les tee-shirts et les drapeaux en soutien aux femmes en Iran et aux manifestants iraniens sont toujours interdits. Un supporter aurait d'ailleurs été reconduit à la sortie du stade.

Le Qatar autoriserait enfin le soutien à la communauté LGBT, mais pas aux femmes iraniennes

Alors que le mach France-Australie a été remporté par les Bleus et que l'équipe de France joue son deuxième match ce samedi 26 novembre 2022, la Coupe du Monde 2022 au Qatar continue de créer polémique. Alors que la FIFA autoriserait enfin les drapeaux LGBTQIA+ et les brassards "One Love", en revanche elle interdirait toujours les drapeaux et tee-shirts en soutien aux femmes en Iran, et plus largement aux manifestants antigouvernementaux.

Pour rappel, Mahsa Amini, une jeune iranienne, est morte le 22 septembre dernier. Elle avait été arrêtée par la police pour un "voile mal mis" et placée en détention, avant de mourir. Un drame qui a créé des protestations dans le pays, Mahsa Amini devenant un symbole de l'insurrection. Depuis, plus de 400 personnes auraient été tuées dans la répression des manifestations, selon les organisations de défense des droits humains.

Un incident aurait eu lieu lors du match opposant le Pays de Galles et l'Iran (0-2) au Mondial. Alors que la Team Melli a gagné (un succès historique), un homme portant un haut avec les mots "Femmes, vie, liberté", en soutien au mouvement de contestation iranien, aurait été escorté par des agents de sécurité. C'est un témoin qui a raconté la scène à Reuters.

Coupe du Monde 2022 : plusieurs supporters iraniens affichent leur soutien aux manifs, mais la FIFA ne valide pas

Une autre supportrice iranienne a révélé à Reuters qu'elle a réussi à entrer dans le stade avec un tee-shirt qui montre sa solidarité aux manifestants iraniens. Mais ses amis auraient été refoulés à cause de leurs tee-shirts "Femmes, vie, liberté". Une femme s'est aussi montrée dans le stade, les yeux couverts de larmes rouge sang, tenant un maillot de foot avec : "Mahsa Amini - 22". Elle était accompagnée d'un homme avec un drapeau disant : "Femmes, vie, liberté".

Mais la FIFA voit ces gestes de soutien d'un très mauvais oeil. Concernant l'homme qui aurait été escorté par les agents de sécurité, un porte-parole du comité d'organisation s'est exprimé auprès de Reuters. Il leur a envoyé la liste d'objets interdits, rappelant l'interdiction des "messages politiques, offensants ou discriminatoires", sans préciser quel objet interdit portait le supporter.