César 2021 : Corinne Masiero nue, port du masque polémique, bug de prompteur...
César 2021 : Corinne Masiero nue, port du masque polémique, bug de prompteur...
C'est ce vendredi 12 mars 2021 que la 46ème cérémonie des César a eu lieu afin de récompenser les meilleurs films de 2020. Pourtant plus que les sacres de Albert Dupontel avec Adieu les cons, de Laure Calamy dans Antoinette dans les Cévennes ou de Jean-Pascal Zadi dans Tout simplement noir, ce sont les interventions de Corinne Masiero (nue) et Fary (trou de mémoire) qui ont fait parler, tout comme le port du masque loupé des invités, ce qui a provoqué la colère du public.

Discours fort contre les actions du gouvernement face à la culture

Sans surprise, alors que les salles de cinéma sont fermées depuis des mois, ce qui provoque la colère des artistes, Marina Foïs - la maîtresse de cérémonie cette année, a profité de sa position pour tacler le gouvernement lors de son discours d'ouverture. "Comme Dieu merci les salles de spectacle étaient fermées, il y avait moins de flux de gens, donc on a pu organiser de gros flux dans les grands magasins et les centres commerciaux pour qu'on puisse s'offrir à Noël des trucs qu'on a déjà pour pouvoir les revendre le lendemain sur Ebay" a-t-elle notamment déclaré, avant de critiquer l'intérêt du livre de Roselyne Bachelot - Ministre de la Culture, "Vous donnez votre recette de pâtes au gorgonzola. Vous avez vraiment des petits trucs pour donner du réconfort pour traverser les crises", et de balancer, "Que faire lorsqu'on a plus confiance en son ministre de tutelle à l'heure où se joue l'avenir du cinéma et de l'exception culturelle française?"

Corinne Masiero s'est mise à nue

Invitée à remettre le César du meilleur costume, Corinne Masiero (la star de Capitaine Marleau) a surtout fait parler pour son propre style vestimentaire sur scène. Et pour cause, l'actrice était déguisée en Peau d'âne ensanglantée, puis s'est mis totalement nue devant un public étonné. L'objectif ? Faire passer un message sur l'état de la culture en France et soutenir les intermittents du spectacle, "No culture, no future", face au manque d'action de Roselyne Bachelot, présente dans la salle.

Un trou gênant mais amusant

On le sait, l'assemblée des César est réputée pour être froide et difficile à faire rire. De quoi mettre une pression supplémentaire sur les épaules des intervenants ? C'est possible. Fary, humoriste et acteur du film Tout simplement noir, s'est en effet distingué par un joli fail. Choisi pour remettre le César des meilleurs décors, Fary a eu du mal à réciter son petit sketch, la faute à un trou de mémoire et... un bug de prompteur. Une double lose qui a pourtant eu un effet positif : celui de faire rire la salle. Comme quoi, tout est possible.

Hommage au Père Noël est une ordure

Pour la 46ème cérémonie, l'Académie des César a spécialement crée le "César d'anniversaire" afin de rendre hommage à la troupe du Splendid qui a fait rire le monde du cinéma pendant des décennies à travers des films comme Les Bronzés ou encore Le Père Noël est une ordure. Et justement, en parlant de cette comédie culte, Thierry Lhermitte a fait un petit buzz sur les réseaux sociaux. Pour quelle raison ? L'acteur est tout simplement venu récupérer son trophée en portant le costume exacte de Pierre Mortez, son célèbre personnage. La grande classe.

Un port du masque qui fait polémique

Cette année, la faute au Covid-19, l'organisation de la cérémonie des César ne ressemblait à aucune autre. Présence unique des nommés et quelques producteurs, distanciation obligatoire entre chaque invité dans la salle, deux tests PCR imposés (dont un le jour même), annulation des cocktails/petits-fours... Tout avait été fait pour respecter les protocoles sanitaires. Pourtant, le petit monde du cinéma a réussi à scandaliser les téléspectateurs. En cause ? Il n'était pas rare de voir de voir certaines personnalités se battre avec leurs masques et les porter n'importe comment devant les caméras, ce qui n'a pas envoyé un très bon message au public, alors même que ces mêmes personnes se battent pour la réouverture des salles de cinéma.