César 2021 : Adieu les cons, Tout simplement noir... découvrez le palmarès complet
César 2021 : Adieu les cons, Tout simplement noir... découvrez le palmarès complet
C'est ce vendredi 12 mars 2021 que la 46ème cérémonie des César a tenu à récompenser le meilleur du cinéma 2020. Au programme ? Un triomphe pour le Adieu les cons d'Albert Dupontel et de belles surprises avec les victoires de Fathia Youssouf dans Mignonnes (à seulement 14 ans) et de Jean-Pascal Zadi (Tout simplement noir).

Déjà que l'année 2020 a été une petite année pour le monde du cinéma en France, la faute à la fermeture des salles causée par l'épidémie de Covid-19, la 46ème cérémonie des César, organisée ce vendredi 12 mars 2021, nous a surtout donné l'impression que les membres de l'Académie se sont contentés de ne regarder que deux ou trois films durant leur temps libre.

Le sacre d'Albert Dupontel

La raison ? Là où la compétition faisait rage et où l'on imaginait que de nombreux films se partageraient les récompenses (Adieu les cons, Eté 85, Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait), cette nouvelle cérémonie a finalement (presque) exclusivement sacré l'oeuvre d'Albert Dupontel en lui attribuant 7 prix. Un sacre mérité au regard de la qualité du film, mais une drôle d'ironie. Et pour cause, le comédien/réalisateur n'a jamais caché son désamour pour les César.

Au niveau des récompenses marquantes, on peut également noter les sacres de Fathia Youssouf dans Mignonnes (à seulement 14 ans) et de Jean-Pascal Zadi dans Tout simplement noir, deux choix forts de l'Académie au regard des thèmes abordés par ces deux films et qui montrent son envie de soutenir de telles oeuvres, notamment face aux polémiques stériles comme a tristement pu subir Mignonnes aux USA.

Le palmarès des César 2021

César du meilleur film

Gagnant : Adieu les cons de Albert Dupontel
Adolescentes de Sébastien Lifshitz
Antoinette dans les Cévennes de Caroline Vignal
Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait de Emmanuel Mouret
Eté 85 de François Ozon

César du meilleur premier film

Gagnant : Deux de Filippo Meneghetti
Garçon Chiffon de Nicolas Maury
Mignonnes de Maïmouna Doucouré
Tout simplement noir de Jean-Pascal Zady et John Wax
Un divan à Tunis de Manele Labidi

César de la meilleure actrice

Gagnante : Laure Calamy (Antoinette dans les Cévennes)
Martine Chevallier (Deux)
Virginie Efira (Adieu les cons)
Camélia Jordana (Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait)
Barbara Sukowa (Deux)

César du meilleur acteur

Gagnant : Sami Bouajila (Un fils)
Jonathan Cohen (Enorme)
Albert Dupontel (Adieu les cons)
Niels Schneider (Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait)
Lambert Wilson (De Gaulle)

César de la meilleure actrice dans un second rôle

Fanny Ardan (ADN)
Valeria Bruni Tedeschi (Eté 85)
Gagnante : Emilie Dequenne (Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait)
Noémie Lvovsky (La bonne épouse)
Yolande Moreau (La bonne épouse)

César du meilleur acteur dans un second rôle

Edouard Baer (La bonne épouse)
Louis Garrel (ADN)
Benjamin Lavernhe (Antoinette dans les Cévennes)
Vincent Macaigne (Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait)
Gagnant : Nicolas Marié (Adieu les cons)

César du meilleur espoir féminin

Mélissa Guers (La fille au bracelet)
India Hair (Poissonsexe)
Julia Piaton (Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait)
Camille Rutherford (Felicita)
Gagnante : Fathia Youssouf (Mignonnes)

César du meilleur espoir masculin

Guang Huo (La nuit venue)
Félix Lefebvre (Eté 85)
Benjamin Voisin (Eté 85)
Alexandre Wetter (Miss)
Gagnant : Jean-Pascal Zadi (Tout simplement noir)

César du meilleur scénario original

Gagnant : Albert Dupontel pour Adieu les cons
Caroline Vignal pour Antoinette dans les Cévennes
Emmanuel Mouret pour Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
Filippo Meneghetti et Malysone Bovorasmy pour Deux
Benoît Delépine et Gustave Kervern pour Effacer l'historique

César de la meilleure adaptation

Olivier Assayas pour Cuban Network
Hannelore Cayre et Jean-Paul Salomé pour La Daronne
François Ozon pour Eté 85
Gagnant : Stéphane Demoustier pour La fille au bracelet
Eric Barbier pour Petit Pays

César de la meilleure réalisation

Gagnant : Albert Dupontel pour Adieu les cons
Maïwenn pour ADN
Sébastien Lifshitz pour Adolescentes
Emmanuel Mouret pour Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait
François Ozon pour Eté 85

César du meilleur film étranger

1917 de Sam Mendes
La communion de Jan Komasa
Dark Waters de Todd Haynes
Gagnant : Drunk de Thomas Vinterberg
Eva en août de Jonas Trueba

En espérant désormais que l'année 2021 sera plus à la fête pour le monde du cinéma. On croise les doigts !