Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Coup dur pour "Bloqués", la nouvelle mini-série décalée de Canal+ avec Orelsan et Gringe. Dans une tribune publiée sur le site de l'Huffington Post, une journaliste et militante féministe accuse le programme de sexisme. Des accusations auxquelles Navo, l'un des créateurs de la pastille, a répondu sur Twitter.

La pastille "Bloqués" accusé de sexisme

Depuis la rentrée, Canal+ diffuse une nouvelle pastille humoristique : "Bloqués". Imaginée par les créateurs de Bref, cette mini-série met en scène les discussions improbables de deux potes, interprétés par les rappeurs Orelsan et Gringe (que l'on retrouvera bientôt au cinéma). Leurs échanges ne font cependant pas rire tout le monde, à commencer par Eloïse Bouton, une journaliste indépendante et militante féministe. Et cette dernière a tenu à le faire savoir dans une longue tribune publiée ce lundi sur le site de l'Huffington Post.

L'ex-Femen reproche à l'émission de véhiculer "une image déplorable et stéréotypée des femmes et des hommes", via des "dialogues collectors à faire frémir tout poil féministe" et "des blagues dégueu de prépubères". "Au-delà des clichés sexistes, le programme excelle dans la resucée de poncifs peu gratifiants pour les hommes, et les rappeurs de surcroît, les réduisant à des frustrés immatures, obnubilés par leurs pénis et allergiques à l'aspirateur.", écrit Eloise Bouton. Et de rappeler la fameuse polémique Sale Pute (qu'Orelsan assume).

>> Stromae : incognito dans un bar, il émeut les Américains avec son tube Formidable

Navo répond aux accusations sur Twitter

Accusé de "dérouler un tapis de beauferie sexiste dévoyée" et de "faire passer les rappeurs pour des boulets", Navo, auteur de la pastille, s'est défendu sur Twitter. "Suis-je d'accord avec le mode de pensée de mes personnages ? Non. Est-ce que je les aime bien quand même ? Oui. C'est ce que je ressens pour la plupart des gens. Je suis d'accord sur quasi-rien avec Homer Simpson, Barney Stinson, Bender, Nathan de Misfits, etc. mais j'aime ces personnages. Bon bah là, c'est l'histoire de deux losers qui sont bloqués dans leurs vies et leurs têtes. Je les voyais pas parler ingénierie spatiale. Un jour, j'écrirai un personnage avec qui je suis d'accord. Ça me fera du repos et des nouveaux amis. Par contre, je suis pas sûr que ce sera très drôle. Voilà pour les éclaircissements que certains me demandaient ici.", a-t-il tweeté.

Orelsan
Orelsan jure allégeance à Sophie Turner dans un discours admiratif au festival de Deauville 2019
Orelsan et Thomas Ngijol déchaînés dans les coulisses d'un festival : le reportage WTF hilarant
Clip "A qui la faute ?" : Orelsan et Kery James s'affrontent pour le film "Banlieusards"
Clip "Dis moi" : Orelsan tente de reconquérir sa copine en mode Bollywood 🇮🇳
voir toutes les news de Orelsan Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème