Berserk : la mort de Kentaro Miura causée par le stress lié au manga ? Son assistant réagit
Les conditions de travail et le stress ont-ils causé des problèmes de santé à Kentaro Miura, le papa de Berserk, et être à l'origine de sa mort ? Face aux questions et théories des fans, Kurosaki - son assistant, a tenu à rétablir quelques vérités au sujet du mangaka.

La mort de Kentaro Miura interroge les fans

C'est le 6 mai 2021, à l'âge de 54 ans, que Kentaro Miura s'est éteint. Le mangaka de génie à l'origine de Berserk a en effet été victime d'une dissection aortique. Un décès prématuré qui laisse donc son oeuvre orpheline d'une véritable fin, et qui interroge aujourd'hui les fans.

Et pour cause, la dissection aortique est une maladie rare souvent liée à une hypertension sévère. Aussi, alors que le papa de Guts n'a jamais caché avoir parfois souffert physiquement en travaillant sur cette histoire, et que l'on peut régulièrement voir d'autres mangakas être sujets à des problèmes de santé souvent causés par les conditions de travail extrêmes qui leur sont imposés, de nombreuses personnes débattent désormais des dangers de l'industrie du manga au Japon.

Son assistant rétablit la vérité sur la santé du mangaka

Aussi, face aux inquiétudes naissantes du public et devant les théories des fans sur un possible laisser-aller de Kentaro Miura sur sa santé au profit de son manga, Kurosaki - son assistant en chef, est récemment sorti de son silence afin de rétablir la vérité autour de cette tragédie. Et à en croire ses propos, la mort de l'auteur de Berserk était malheureusement imprévisible.

"Pour le bien de la réputation de Miura, je tiens à corriger un malentendu" a-t-il dans un premier temps déclaré sur Twitter, "Les gens semblent faussement penser qu'il avait un terrible mode de vie, en se basant uniquement sur un commentaire qui a pu être fait à la fin d'un volume du manga il y a près de 20 ans". Or, selon Kurosaki, le mangaka était au contraire plus en forme que jamais, "Mais ces 15 dernières années, Miura-sensei avait un mode de vie particulièrement bien équilibré. Il avait une bonne diète et faisait de l'exercice régulièrement. Il était vraiment en bonne santé et ne souffrait d'aucune maladie".

Des confessions inattendues, mais importantes. Malgré l'injustice ressentie face à cette disparition, il reste en effet rassurant de savoir que Kentaro Miura ne s'est pas littéralement tué à la tâche pour Berserk.