Kentaro Miura, le mangaka de Berserk, est mort : les fans lui rendent hommage sur Twitter
Kentaro Miura, le mangaka de Berserk, est mort : les fans lui rendent hommage sur Twitter
Triste nouvelle, Kentaro Miura est mort à l'âge de 54 ans. Le mangaka de Berserk s'en est allé, et avec lui, la fin du manga qu'il publiait depuis 1989. Le nom de l'artiste et le titre du manga, qui fait partie des plus connus et des plus adorés au monde, sont en TT sur Twitter. Et les internautes sont nombreux à lui avoir rendu hommage.

Le mangaka Kentaro Miura est mort à 54 ans, Berserk n'aura donc probablement pas de fin

Kentaro Miura est mort le 6 mai 2021, à l'âge de 54 ans, suite à une rupture aortique. La mort du célèbre mangaka de Berserk (dans le top 100 des meilleurs mangas de tous les temps) a été annoncée par ses éditeurs. Ces derniers ont révélé le décès du dessinateur de génie ce jeudi 20 mai 2021, dans le magazine Young Animal au Japon (dans lequel le manga était publié) : "Nous sommes dans une profonde tristesse en apprenant ce décès si soudain. Nous n'avons pas les mots pour décrire cette réalité difficile à accepter. Quand il nous rencontrait, il parlait de ses mangas, animés, films préférés avec le sourire. Nous ne l'avons jamais vu en colère... Il était comme un adolescent toujours heureux. Chers lecteurs, chers partenaires, nous vous invitons à imaginer avec nous ce sourire radieux, pour qu'il puisse reposer en paix".

Berserk est un manga dark fantasy, qui suit les aventures de Guts, Griffith et Casca. Guts (qui est bizarrement absent du top 10 des personnages les plus puissants dans les anime selon les japonais) est le héros de l'oeuvre, un guerrier solitaire et surpuissant.

Le manga, publié en France chez Glénat (40 tomes sont sortis), a été écoulé à plus de 50 millions d'exemplaires dans le monde. Et Berserk a eu droit à de nombreuses adaptations. Il a été adapté en séries animes (Berserk : Kenpū Denki et Bersek sortie en 2016), en une trilogie de films animes (Berserk : L'Âge d'or), en jeux vidéo (Sword of The Berserk : Guts' Rage, Berserk and the Band of the Hawk et Berserk : Millennium Falcon Hen Seima Senki no Shō qui lui est sorti seulement au Japon) et même en roman spin-off (Berserk, Honô Ryu no Kishi). Beaucoup de fans espèrent même voir un jour Berserk en série live-action.

Le manga a aussi bien été acclamé par le public que par la presse et les spécialistes de mangas. Et les raisons à son succès sont nombreuses : une histoire mature, des dessins extrêmement détaillés, un univers riche et de nombreuses références à la pop culture, à la mythologie ou encore à l'Histoire.

Kentaro Miura, qui a créé Berserk en 1989 et a travaillé dessus jusqu'à sa mort en 2021, avait même reçu une prestigieuse récompense pour son travail acharné (lui qui n'a jamais pris de vacances même si ses publications se sont espacées au fil du temps à cause de sa santé). Le mangaka avait en effet obtenu le Prix culturel japonais Osamu Tezuka, dans la catégorie prix d'excellence, en 2002.

Il a publié le chapitre 363 de Berserk, baptisé en japonais Chōen, le 22 janvier 2021. Avec son décès, Kentaro Miura emporte avec lui le dénouement de son histoire de plusieurs décennies. Impossible donc de savoir quelle fin il avait imaginée, laissant ainsi son oeuvre inachevée.

Les internautes sont nombreux à lui rendre hommage sur Twitter

Les fans du monde entier ont été très tristes d'apprendre la mort de Kentaro Miura. En plus de pleurer l'homme et l'artiste, les twittos ont aussi été émus de savoir qu'ils ne sauront pas comment se termine Berserk. Le nom du mangaka Kentaro Miura, le titre du manga Berserk et le hashtag #ThankYouMiura étaient en TT sur Twitter, tant cette nouvelle a marqué les internautes.

Kentaro Miura avait déjà évoqué sa peur de mourir avant la fin de Berserk. Lors d'une interview avec son éditeur français Glénat en 2019, il avait déclaré : "Je prie pour réussir à la finir de mon vivant. Je prends soin de moi. Le principal changement est là. À l'époque où j'ai débuté la série, je m'occupais moins de sa fin que de raconter une histoire qui, de toute façon, se terminerait tôt ou tard, mais aujourd'hui où j'ai pris conscience que la vie n'est pas éternelle, c'est en prenant soin de ma santé que je tente de boucler la série".