Dans la catégorie "je suis super stupide et j'aime le montrer au monde entier", un adolescent d'Azilal (Maroc) est extrêmement bien classé. Pourquoi ? Par ce qu'il s'est amusé à menacer de mort le président américain Barack Obama... sur Twitter. Résultat ? Passage par la case prison.

En prison pour avoir menacé Obama

Comme le dirait si bien Orelsan : "Menacer de mort des inconnus sur internet : mauvaise idée". Et ce n'est pas un jeune marocain de 17 ans qui viendrait le contredire, ce dernier venant de gagner un voyage à l'ombre de 3 mois, dans le centre de réinsertion pour mineurs d'Oukacha.

Motif ? Comme le dévoile l'AFP, celui-ci a laissé quelques messages aussi haineux qu'inquiétants sur Twitter, visant Barack Obama. Oui si le site est très pratique pour découvrir des vidéos de chatons, c'est également un bon repère de cas tous plus étranges les uns que les autres...

Des menaces de mort inquiétantes

On pouvait alors y découvrir : "Je tuerai votre président et tous ceux qui l'accompagneront. C'est ce que je vais faire une fois arrivé aux USA le mois prochain." Le point positif, c'est que s'il est aussi dangereux qu'incompétent, le président ne risquait pas grand chose.

Une accusation étonnante

Toutefois, pendant que ses avocats tentent toujours de plaider des circonstances atténuantes (la stupidité rentre-t-elle dedans ?), ce qui nous fascine le plus à la rédac, c'est le motif pour lequel le jeune homme a été condamné. Oui, il a été reconnu coupable de "Crime électronique et appel à la violence via l'utilisation des médias électroniques." A ce rythme là, on pourra bientôt découvrir sur la Home du site : "Attention, Twitter peut tuer". Flippant...

A lire aussi : Le mamming fait le buzz / Faites voyager vos doudous / Grumpy Cat version Disney / Quand on a appris que les One Direction étaient riches / Nabilla, la sans culotte ?

Barack Obama
Kamala Harris colistière de Joe Biden : une décision historique validée par les stars
Black Lives Matter : 5 phrases fortes à retenir du message de Barack Obama
Coupe du Monde 2018 : les Bleus victimes de racisme, Barack Obama salue leur diversité
Barack et Michelle Obama signent chez Netflix pour "nous faire réfléchir différemment sur le monde"
voir toutes les news de Barack Obama Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème