Trois jours après le double attentat de Boston, une fusillade a éclaté jeudi soir sur le campus du MIT à Boston, faisant un mort du côté des policiers. Il est désormais avéré que les deux affaires sont liées. Les deux personnes traquées aux alentours de l'Université sont les deux suspects recherchés après les explosions près de la ligne d'arrivée. L'un d'entre eux a succombé à ses blessures ce matin, l'autre est toujours activement recherché.

Ce jeudi soir, une fusillade a éclaté sur le campus du MIT à Boston, faisant un mort du côté des policiers, trois jours seulement après le double attentat survenu près de la ligne d'arrivée du marathon. Un lien a été avéré entre les deux affaires. Les deux personnes à l'origine de la fusillade sont les deux suspects des explosions de Boston, dont le FBI a diffusé les photos sur la toile. Un d'entre eux a été abattu, l'autre est toujours traqué.

La fusillade et l'attentat liés

Le timing était suspect. Trois jours seulement après les attentats de Boston, qui ont fait trois morts et des centaines de blessés, l'Université du MIT a été prise à partie par deux hommes armés. La police encercle alors l'immeuble. Lors de la fusillade, un policier est blessé, il succombera à ses blessures quelques minutes plus tard à l'hôpital. The Boston Globe affirme alors que les deux hommes traqués par la police sur le campus sont les deux suspects recherchés suite à l'attentat de Boston. L'information est rapidement confirmée par la police locale.

Le suspect n°1 abattu

Une chasse à l'homme s'engage alors dans la ville de Watertown, tout près de Boston. Lors de la traque, un des deux suspects est blessé. Il est alors arrêté par la police mais décédera à l'hôpital. Selon la CNN, les deux hommes seraient deux frères âgés de 19 et 26 ans, et originaires de Tchétchénie. Selon la chaîne d'infos américaine, le suspect n°1 décédé aurait été retrouvé avec des explosifs sur son corps.

Le suspect n°2 toujours recherché

Le suspect n°2 est toujours en fuite. Pour faciliter son arrestation, les transports en commun ont été suspendus et la police a demandé aux habitants de la région de Boston de rester chez eux.

Barack Obama
Kamala Harris colistière de Joe Biden : une décision historique validée par les stars
Black Lives Matter : 5 phrases fortes à retenir du message de Barack Obama
Coupe du Monde 2018 : les Bleus victimes de racisme, Barack Obama salue leur diversité
Barack et Michelle Obama signent chez Netflix pour "nous faire réfléchir différemment sur le monde"
voir toutes les news de Barack Obama Découvrir plus d'articles