Par Mathis Ferrut Journaliste people, télé, télé-réalité
Passionné par le monde des médias depuis son plus jeune age, la télévision n’a aucun secret pour lui. Loft Story, Star Academy, Secret Story, les Ch’tis, les Marseillais… Il est une véritable encyclopédie de la télé-réalité. Il est aussi un fan de sport (particulièrement de football et du Paris Saint-Germain) et de musique. Il écoute de tout et ses playlists en surprennent plus d’un !
Le procès opposant Johnny Depp à Amber Heard a débuté le lundi 11 avril 2022. L'acteur a attaqué son ex-femme en diffamation suite à des accusations de violences conjugales et d'agressions sexuelles. Et si tout semblait enfoncer l'actrice, le témoignage d'une psychologue clinicienne et médico-légale pourrait bien changer la donne. Selon elle, l'actrice souffrirait bien de stress post-traumatique suite à des violences intimes...

Le procès opposant Johnny Depp et Amber Heard, qui a débuté le 11 avril dernier, est plein de rebondissements. L'acteur a attaqué son ex-femme en diffamation suite à un article paru dans le Washington Post, dans lequel elle affirmait avoir été victime de violences conjugales et d'agressions sexuelles. Ces accusations ont détruit la réputation de l'ex de Vanessa Paradis. Il a d'ailleurs été renvoyé de Disney et de la saga de films Les animaux fantastiques. Depuis le début du jugement, Johnny est très soutenu sur la toile et beaucoup doutent de la sincérité de son ancienne femme.

Un témoignage qui change tout ?

Pourtant, d'après Dawn Hughes, psychologue clinicienne et médico-légale entendue lors du procès, Johnny Depp aurait fait preuve d'une "obsession de contrôle" et de "jalousie obsessionnelle" tout au long de sa relation avec Amber Heard. Elle a aussi assuré aux jurés avoir fait un "diagnostic définitif" et que l'actrice souffrirait de stress post-traumatique. Le docteur Hughes a également déclaré qu'Amber Heard a évoqué des "comportements de violences physiques" et "des actes de violences sexuelles".

"Il l'a frappée à coups de pied dans le dos"

Après quatre tests avec celle qui est visée par une pétition pour être virée d'Aquaman 2, elle affirme que cela vient d'un acte de "violence de son partenaire dans cette relation". "Il l'a poussée, bousculée, giflée avec le dos et la paume de la main. Il l'a étranglée, l'a repoussée contre une paroi, l'a poussée et elle est tombée. Il l'a frappée à coups de pied dans le dos" a-t-elle raconté.

Une version qui tranche avec la précédente, donnée par une autre experte en psychologie, Shannon Curry, qui affirmait pour sa part qu'Amber Heard souffrirait de troubles de la personnalité et qu'elle avait "grossièrement exagéré" les symptômes de troubles de stress post-traumatiques dont elle disait souffrir.

Le procès se poursuit encore cette semaine. Après le "cacagate" et l'affaire du pénis, les rebondissements semblent loin d'être finis.

Amber Heard
Amber Heard fauchée à cause de Johnny Depp : la somme folle qu'elle aurait perdu à cause de lui
Amber Heard inscrite sur OnlyFans pour pouvoir payer son amende à Johnny Depp ? Une rumeur crédible ?
Amber Heard : son nouveau projet risqué pour rembourser ses dettes et payer son amende à Johnny Depp
Amber Heard ruinée à cause du procès ? Sa nouvelle façon d'économiser fait réagir le public
voir toutes les news de Amber Heard Découvrir plus d'articles