Marine Le Pen appelle à la dissolution du gouvernement en réponse à l'affaire Cahuzac.
Marine Le Pen appelle à la dissolution du gouvernement en réponse à l'affaire Cahuzac.
Les aveux de Jérôme Cahuzac sur l'existence d'un compte en Suisse ont très clairement embarrassé la classe politique. Malgré les différentes déclarations de l'État selon lesquelles aucune autorité n'a eu vent de cet exil, Marine Le Pen, qui ne l'entend pas de cette oreille, a appelé à la démission du gouvernement. Aux grands maux, les grands remèdes.

Jérôme Cahuzac connaît une véritable descente aux enfers. L'ancien Ministre du Budget, mis en examen le 19 mars dernier pour "blanchiment de fraude fiscale", a finalement avoué posséder un compte en Suisse "depuis une vingtaine d'année". Ces aveux embarrassent depuis le gouvernement qui, par le biais de Jean-Marc Ayrault, explique n'avoir jamais eu vent de l'existence de cet exil fiscal. Des déclarations qui n'ont visiblement pas convaincu Marine Le Pen.

"Pas d'autre solution"

Dans un communiqué, la Présidente du Front National juge qu'il est "inenvisageable que les plus hautes autorités de l'Etat n'aient pas eu connaissance" du compte de Jérôme Cahuzac. Marine le Pen a ainsi demandé la démission du gouvernement et la dissolution de l'Assemblée nationale en réponse cette affaire. "Je ne vois pas d'autre solution que de démissionner le gouvernement et de dissoudre l'Assemblée nationale" a-t-elle souligné.

Consternation générale

Plus généralement l'affaire Cahuzac consterne toute la classe politique et plus généralement les Français. Alors que Jean-Fraçois Copé, le président de l'UMP, a appelé François Hollande à s'exprimer sur le sujet, sur les réseaux sociaux, les aveux de l'ancien ministre sont actuellement tournés en dérision par le biais du hashtag #ToiAussiMensCommeCahuzac.

A lire aussi :
Karim Benzema : le FN veut le virer de l'équipe de France