Par Mathis Ferrut Journaliste people, télé, télé-réalité
Passionné par le monde des médias depuis son plus jeune age, la télévision n’a aucun secret pour lui. Loft Story, Star Academy, Secret Story, les Ch’tis, les Marseillais… Il est une véritable encyclopédie de la télé-réalité. Il est aussi un fan de sport (particulièrement de football et du Paris Saint-Germain) et de musique. Il écoute de tout et ses playlists en surprennent plus d’un !
Depuis plusieurs mois, Booba mène une guerre sans merci contre les influenceurs, qu'il appelle "influvoleurs", et plus particulièrement la boss de Shauna Events, Magali Berdah. Il y a quelques jours, Jeff Panacloc a, lui aussi, clashé très fort les stars de télé-réalité qui font des placements de produits et leur patronne la plus célèbre...

Booba ne lâche pas Magali Berdah et les influenceurs, contre qui il mène une guerre sur les réseaux sociaux. Cela a attiré l'attention de Complément d'enquête sur France 2, qui a consacré un reportage au business des influenceurs. Suite à cette émission, la boss de Shauna Events est même devenue la risée du web suite à son excuse douteuse pour expliquer le fait qu'elle ne portait pas une montre dont elle a fait la promo.

"Je ne vais pas voler la vedette à Booba"

Le harcèlement et tout ce qui est sorti sur les influenceurs n'a pas calmé le rappeur, qui continue d'attaquer sur Twitter. Il y a quelques jours, il a été rejoint dans son combat par Jeff Panacloc. Dans une vidéo postée sur son compte Instagram, le juré de Mask Singer, qui aurait été censuré par TF1, a lui aussi violemment attaqué les influenceurs et Magali Berdah, avec l'humour qu'on lui connaît.

"Alors attention, je ne vais pas voler la vedette à Booba", commence-t-il, avant que sa marionnette, Jean-Marc, donne sa définition d'une influenceuse : "Une strip-teaseuse de La Grande Motte qui arnaque les honnêtes gens en achetant des trucs à 4 euros en Chine et qui te le revend 30 fois le prix en faisant des vidéos dégueu sur Instagram. Ils te font ensuite croire que c'est le meilleur produit du monde et après, avec la thune qu'ils t'ont volée, ils repartent se refaire le c*l à Dubaï".

"C'est elle la patronne et elle n'est jamais au courant de rien"

"T'y vas un peu fort", reprend celui à qui la prod de Mask Singer a demandé de se "calmer". "Oui pardon, elles se refont les pommettes aussi. Mais c'est Magaloche aussi, c'est elle la patronne et elle n'est jamais au courant de rien. Genre, j'appelle le patron d'EDF et le mec me dit 'Eh oh, j'y suis pour rien si toute la France a de l'électricité'", se moque ensuite la marionnette, avant d'ajouter : "Faites attention les gars. Ils vous prennent pour des c*ns et dorment bien la nuit alors que vous achetez des trucs qui vous empêchent de dormir"

"Pas de haine sur les réseaux sociaux"

"En revanche, pas de haine sur les réseaux sociaux. Personne ne mérite les menaces de mort et tous ces trucs horribles. Il y a des humains derrière, pensez-y", conclut Jeff Panacloc. "Ouais t'as raison, arrêtez de vous défouler ! Magaloche elle mérite pas ça... Elle a déjà foiré la lèvre inférieure miskina", s'amuse une dernière fois Jean-Marc, avant de conclure : "Et tout ça n'est pas sponsorisé".

On peut dire que le ventriloque y a été fort ! Mais quand on connaît son humour, on sait qu'il n'y a aucune méchanceté.

Magali Berdah
Menaces, salaire non payé, produits pourris... Emma Paris accuse Magali Berdah de manipulation et lui réclame 2,4 millions d'euros
"Avec la thune qu'ils t'ont volée, ils repartent se refaire le c*l à Dubaï"... Jeff Panacloc clashe fort Magali Berdah et les influenceurs
"Je me retrouve limite accusée" : Magali Berdah répond à ceux qui pensent qu'elle se victimise pour éviter les accusations d'arnaque
"Je n'ai pas été très claire" : les explications de Magali Berdah après l'excuse de la tendinite
voir toutes les news de Magali Berdah Découvrir plus d'articles