Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

9 photos
Voir le diapo
Rentrée des séries, semaine 2. Après sept jours bien remplie, les chaînes américaines continue de dévoiler leurs nouveautés et notamment CBS. Après Hostages et Mom, la chaîne a dévoilé le lundi 30 octobre la comédie We Are Men. Découvrez notre chronique.

Cette rentrée 2013/2014 des séries a été riche en comédie et malheureusement pas uniquement en bonnes comédies. Si Dads n'a pas su nous convaincre, Brooklyn Nine Nine et The Michael J Fox Show ont remontré le niveau. Qu'en est-il de We Are Men, la série 100% mecs de CBS ? Verdict.

Crise de la trentaine

La vie de célibataire pour un homme est-elle synonyme de paradis ? En tout cas, pas pour Carter (Chris Smith). Ce dernier vient de se faire plaquer par sa fiancée le jour de son mariage. En allant habiter dans un complexe, il va rencontrer trois autres hommes, célibataires eux aussi. D'un côté, il y a Frank Russo (Tony Shalhoub), le cinquantenaire marié quatre fois et qui collectionne les conquêtes (jeunes de préférence). Il y a également Gil (Kal Penn) qui a été pris en train de tromper sa femme avec la pire maîtresse de tout les temps. Pour compléter le groupe, il y a aussi Stuart (Jerry O'Connell), un obstétricien qui a décidé de cacher son argent à sa seconde femme (et qui est accro aux maillots de bain pas sexy).

Le plus : les acteurs

Pour sa série, CBS a misé sur trois des acteurs les plus en vus dans le monde de la télévision. Tony Shalhoub (Monk), Kal Penn (Dr House) et Jerry O'Connell (Preuve à l'appui) sont sans aucun doute l'un des seuls atouts de la série. Car il faut se l'avouer, ça ne vole pas bien haut dans We Are Men. Non seulement l'intrigue n'est pas passionnante mais les personnages sont stéréotypés et pas vraiment évolués.

Le moins : où est passé l'humour ?

D'ailleurs, puisqu'on parle du côté négatif, nous nous posons une autre question : où est l'humour ? Le but d'une comédie étant de faire rire (ou au moins de faire sourire), We Are Men est complètement à côté de la plaque car aucune des blagues ne nous a fait sourire. Dommage pour un programme dont le but est de divertir.

Pour son lancement, We Are Men est donc loin de nous avoir passionnés. Les américains non plus puisque la série de CBS n'a attiré que 6,6 millions de téléspectateurs dans ses filets. Rejoindra-t-elle Lucky 7 au rang des annulations ? Réponse prochainement.

We Are Men - Saison 1
We Are Men : la comédie (pas drôle) de CBS
Les stars
du moment
News
essentielles
sur le
même thème