En Angleterre, une jeune mère de famille a perdu l'usage de ses jambes après avoir emprunté un pinceau à maquillage d'une amie
En Angleterre, une jeune mère de famille a perdu l'usage de ses jambes après avoir emprunté un pinceau à maquillage d'une amie
Histoire incroyable(ment triste) et vraie. Une jeune mère de famille a développé récemment une paralysie des jambes après avoir utilisé le pinceau à maquillage d'une amie. Ou comment vous passez l'envie d'utiliser le maquillage de vos potes.

Paralysée.. à cause d'un pinceau à maquillage

Tout est parti d'un petit bouton. Il y a quelques mois, Jo Gilchrist, une Australienne de 27 ans, découvre sur son visage une rougeur disgracieuse. La jeune femme s'empare alors d'un pinceau à maquillage d'une de ses amies et utilise un peu de fond de teint pour dissimuler son acné. Un geste qui lui coûte quelques semaines plus tard... l'usage de ses jambes. Impossible diront certains, et pourtant, tout porte à croire que cet accessoire est à l'origine de son mal.

Le 14 février dernier, Jo ressent tout d'abord "une petite douleur dans le dos" à laquelle elle n'attache pas trop d'importance. "J'ai pensé que c'était parce que je me tenais mal, mais ça a continué à empirer encore et encore. J'étais dans une souffrance incroyable et rien ne fonctionnait. J'ai vraiment pensé que j'allais mourir- la douleur était pire que celle de l'accouchement", a-t-elle raconté au Daily Mail qui rapporte ce fait divers invraisemblable.

"Je n'avais aucune idée que ça pouvait arriver"

La suite fait froid dans le dos. Hospitalisée, la mère de famille perd progressivement toute sensation dans ses jambes. Après plusieurs analyses, ses médecins lui apprennent qu'un staphylocoque doré s'est en fait attaqué à sa colonne vertébrale et qu'elle doit être opérée pour empêcher l'infection de se répandre dans tout son corps. Mais il est trop tard, ses jambes, elles, ne réagissent déjà plus... et tout ça à cause visiblement dudit pinceau à maquillage.

"La seule chose à laquelle on peut lier le staphylocoque est le pinceau de maquillage. Mon ami avait un staphylocoque sur son visage et s'était maquillée juste avant. Je n'avais aucune idée que ça pouvait arriver, je partageais tout le temps avec mes amies. Ma meilleure amie se sent coupable, mais ce n'est pas sa faute. J'avais juste un système immunitaire faible et c'était un terrain propice pour la bactérie", a-t-elle précisé au tabloïd britannique.

Des chances minces de remarcher normalement

Toujours hospitalisée, Jo Gilchrist devra désormais se déplacer principalement qu'en chaise roulante. Elle ne désespère cela dit pas de remarcher un jour normalement au côté de son fils, Tommy. "Je me bats avec tout ce que j'ai pour apprendre à remarcher. Il y a deux semaines, mes médecins m'ont dit que je pourrai marcher une heure ou deux par jour", a-t-elle ajouté. Sa triste histoire poussera peut-être certaines à partager moins souvent leurs cosmétiques.

A lire aussi :
- Elle fait de la pole-dance avec son bébé sur le dos : sublime ou dangereux ? La vidéo qui divise
- Ingénieux : ce papa a trouvé l'astuce ultime pour bercer bébé... et garder les mains libres
- Adorable : héroïque, un chat empêche un père de frapper son bébé
- Délirant : voici le prof de maths le plus drôle de l'histoire, ses cours sont un vrai one-man show