Des lycéennes renvoyées à cause de Twitter
Des lycéennes renvoyées à cause de Twitter
Attention à ce que vous dites sur Twitter. Dans les Yvelines, trois lycéennes ont été exclues de leur établissement, définitivement, après avoir posté des tweets insultants sur l'une de leurs profs, a rapporté Le Parisien. Et ce n'est pas la première fois qu'un réseau social provoque une telle situation.

Ce n'est pas parce qu'elles sont virtuelles, que les insultes 2.0 ne coûtent rien. Alors que le Bac 2013 approche à grands pas, trois élèves de Terminale viennent de l'apprendre à leurs dépens, révèle Le Parisien.

Renvoi définitif à cause de Twitter

Toute l'histoire a commencé sur... Facebook. Alors qu'une copine à elles a fait croire, sur le réseau social (bientôt relooké) du jeune marié Mark Zuckerberg, que leur prof d'Histoire avait organisé un contrôle sans les prévenir, trois élèves d'un lycée des Yvelines se sont lâchées sur Twitter. "Cette prof elle peut aller se faire m... Cordialement", a notamment posté l'une d'entre elles.

Alors que leurs tweets remontent jusqu'à la prof concernée, les trois lycéennes décident de s'excuser. Mais si leur professeur accepte de passer l'éponge, ce n'est pas le cas de la proviseure. Cette dernière a organisé, mardi 19 mars, un conseil de discipline qui a voté, à l'unanimité, le renvoi définitif des trois élèves.

Même histoire sur Facebook

Twitter - qui vient de fêter ses 7 ans - n'est pas le seul réseau social à avoir provoqué le renvoi d'élèves. En février dernier, des lycéens de Lakanal ont été renvoyés de l'établissement prestigieux après des insultes et des photomontages de leurs profs sur Facebook.