Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
Rendez-vous le 29 août 2022 pour découvrir la nouvelle saison de TPMP sur C8. Une rentrée très importante pour Cyril Hanouna qui souhaite revenir aux bases du programme avec un peu plus de divertissement et de légèreté, ce qui était réclamé par les fans. A cet effet, l'animateur vient de tester 13 nouveaux chroniqueurs afin de savoir qui aura la chance de rejoindre Benjamin Castaldi, Valérie Benaïm, Kelly Vedovelli ou encore Gilles Verdez. Et visiblement, le casting était très varié et les choix s'annoncent compliqués.

Officiellement, la date de rentrée de Touche pas à mon poste sur C8 - renouvelée in extremis au début de l'été, est fixée au 29 août 2022. Officieusement, elle a déjà débuté dans les coulisses de la chaîne. Comme le révèle TVMag, Cyril Hanouna et son équipe ont participé ce jeudi 25 août à "trois séances d'enregistrement en l'espace de huit heures" qui, bien qu'elles n'étaient pas en direct, possédaient toutes les caractéristiques d'une émission classique, que ce soit dans la construction, le choix des débats et l'ambiance.

L'objectif ? Permettre aux chroniqueurs habituels de retrouver leurs marques après ces longues vacances (Benjamin Castaldi, Valérie Benaïm, Kelly Vedovelli, Bernard Montiel, Guillaume Genton), mais également - et surtout, de tester et préparer les petits nouveaux.

>> Cyril Hanouna : cet argent facile qu'il a toujours refusé, "arrêtez, c'est honteux" <<

13 nouveaux chroniqueurs testés pour TPMP

Ainsi, ce sont Radia Kebaili (prothésiste ongulaire), Céline Alonzo (journaliste) et Camille Fischbach (influenceuse) qui ont rejoint la table du premier pilote de TPMP afin de se roder, apprendre le fonctionnement du talk-show culte de la TNT et montrer ce qu'elles étaient capables d'apporter de plus.

Par la suite, lors du second tournage, Nicolas Perrin (animateur), Sally Sanogo (comédienne), Lamal Pistolero (animateur), Anthony Ross (acteur), Antoni Ruiz (chroniqueur) et Anissa Consul (étudiante, déjà vue l'an passé) se sont à leur tour prêtés au jeu lors de nouveaux débats enflammés sur l'actualité.

Enfin, pour la troisième session de la journée, le plateau de TPMP était cette fois-ci complété par Julie Raynaud (animatrice), Léna Guillou (télé-réalité), Nino Arial (humoriste) et Ilyès Djadel (stand-upper). Ce dernier était visiblement testé pour du happening plutôt que pour un rôle de chroniqueur.

>> "Il faut que TPMP redevienne TPMP" : on a listé les reproches que les fans de l'émission font à Cyril Hanouna <<

Des tests très importants avec des points gagnés et perdus

Si un tel marathon peut surprendre (après tout ces émissions ne seront jamais diffusées), il s'est néanmoins révélé particulièrement efficace. Grâce à cela, Cyril Hanouna a pu cerner les personnalités de chacun et déceler leurs forces et faiblesses afin de découvrir qui a vraiment l'ADN TPMP ou non, et savoir comment intégrer tout ce petit monde du mieux possible.

A titre d'exemple, comme le remarque TVMag, "Radia Kebaili et Camille Fischbach ont semblé impressionnées" et donc en retrait, tandis que Céline Alonzo "s'est démarquée par davantage d'aisance et de connaissances" et qu'Anissa a "marqué des précieux points" grâce à sa tchatche qui colle parfaitement au style d'Hanouna.

De même, l'animateur a pu souffler en constatant qu'il avait peut-être trouvé son nouveau Jean-Luc Lemoine en la personne de Nino, décrit comme un "redoutable sniper aux saillies ultra-efficaces", là où, à l'inverse, il a pu déplorer une certaine inutilité de Léna aux prises de parole qui n'auraient pas "vraiment marqué les esprits".

"On essaye des gens qu'on ne revoit plus jamais ensuite"

Des premiers retours très importants pour l'animateur de C8, qui a confessé avec humour mais également sérieux : "Je suis un peu le Didier Deschamps de la télévision, j'observe, je réfléchis et je prendrai des décisions". Autrement dit, même si ces émissions pilotes ne comptaient pas et resteront dans les archives de C8, les performances de chacun ne resteront pas sans conséquences : "Le pilote de "TPMP", c'est le moment où on essaye des gens qu'on ne revoit plus jamais ensuite."

Pour l'heure, il est encore difficile de savoir qui seront les nouveaux heureux élus pour la saison à venir, mais Cyril Hanouna a visiblement déjà quelques noms en tête : "Parmi les nouveaux, il y en a quatre ou cinq qui vont intégrer l'équipe avec certitude".

Et quand on sait que l'animateur veut permettre à TPMP de retrouver la bonne ambiance des débuts avec un peu plus de légèreté, on peut déjà avoir une petite idée des sacrifiés et des chanceux. "La tendance de cette nouvelle saison sera d'être davantage dans la bonne humeur, a-t-il promis. Il y aura toujours des gros dossiers et des débats mais nous allons davantage aller vers le divertissement. Les gens ont envie de rigoler et nous aussi."

TPMP
"Je me tape Delphine (...) et dans tous les sens" : la réconciliation coquine de Matthieu Delormeau et Delphine Wespiser malgré de violents clashs dans TPMP
Un spectateur interrompt en direct TPMP et humilie un chroniqueur, même Cyril Hanouna est pris de court
"Si la France est en finale..." : la promesse de Cyril Hanouna qui pourrait lui coûter très cher
Gros malaise dans TPMP : Kelly Vedovelli demande à Cyril Hanouna de l'embrasser en direct !
voir toutes les news de TPMP Découvrir plus d'articles