2 photos
Voir le diapo
Pendant son passage en prison, Tony Vairelles a pris goût au slam. Et ce week-end, "Tony le Gitan" a décidé de réunir ses deux passions, en offrant un petit slam dédié à son ancien club de football, le RC Lens. Verdict ? Une carrière à la Grand Corps Malade n'est pas pour tout de suite.

Tony Vairelles et la passion du slam

Après une longue carrière dans le football - passée, entre autres, par l'équipe de France 1998 - Tony Vairelles a désormais une autre passion : le slam. C'est en prison, où il est resté pendant cinq mois après une mise en examen pour tentative d'assassinat, que le sportif a pris goût à cette forme d'art. Depuis sa sortie de la maison d'arrêt de Metz en mars 2012, "Tony le Gitan", 40 ans, a même enregistré plusieurs morceaux avec un ancien co-détenu.

"Mon coeur à moi est Sang et Or"

S'il n'est toujours pas devenu le nouveau Grand Corps Malade, Tony Vairelles n'a pas décidé de faire une croix sur le slam, un art qui l'a beaucoup aidé à s'exprimer pendant son passage en prison. Ce vendredi 7 juin, il a même était filmé en pleine prestation par un journaliste de RMC. De passage dans le Pas-de-Calais, l'ancien footballeur a offert un slam en l'honneur du RC Lens. "Mon coeur à moi est Sang et Or et pour toujours, toujours plus fort", clame le Français. Les supporters du Nord seront sûrement touchés, les autres plutôt... amusés.

A lire aussi : PSG : le nouveau logo lancé mais toujours moqué / Roland Garros 2013 : la finale pertubée par la Manif pour tous / Roland Garros 2013 : Pierre-Etienne Léonard, le commentateur fou / Tony Parker : son shoot de folie, digne d'un film hollywoodien.