Par Quentin Piton Journaliste Séries - Ciné
Journaliste spécialisé dans les séries, le cinéma, mais également les anime et mangas. Passe son temps à rêver d'Emma Watson, considère Olivier Giroud comme le GOAT et refuse de parler avec ceux qui sont contre la vérité absolue qui est : How I Met Your Mother est une meilleure série que Friends.
 TikTok : le best-of des vidéos et des créateurs de l'année 2021 ! Une plainte déposée contre l'application après la mort de deux enfants
TikTok va-t-elle être bannie des USA ? Et pourquoi pas. Ce vendredi 1er juillet 2022, une plainte contre l'application de vidéos a été déposée à Los Angeles. La raison ? La plateforme est jugée indirectement responsable de la mort de plusieurs enfants à cause d'un défi partagé au sein de son algorithme.

En avril dernier, une plainte était déposée contre Instagram suite au suicide d'un adolescent, la faute à un algorithme considéré comme trop addictif et à un contenu proposé qui provoquerait de nombreux complexes. Cette semaine, c'est au tour de l'application concurrente TikTok de se retrouver au centre d'une terrible tragédie.

Deux enfants morts à cause d'un défi sur TikTok

Comme le révèle le Los Angeles Times, Lalani Erika Walton (8 ans) et Arriani Jaileen Arroyo (9 ans) ont toutes les deux perdu la vie à leur domicile. Le rapport avec le site de vidéos ? Elles sont mortes par asphyxie après avoir participé au "Blackout Challenge", un défi lancé sur la plateforme qui motive les utilisateurs à s'étouffer jusqu'à en perdre connaissance.

La première a été retrouvée pendue dans sa chambre avec un drap autour de son cou en juillet 2021, tandis que le corps sans vie de la seconde a été découvert en février 2021 dans un garage avec la laisse d'un chien placée au niveau du cou.

Une plainte déposée contre l'application

Un jeu dangereux auquel elles auraient été initiées à cause, là aussi, de l'algorithme de TikTok qui aurait de lui-même proposé de tels contenus viraux aux comptes des deux enfants. Face à ce drame, une plainte a donc été déposée ce vendredi 1er juillet 2022 auprès d'un tribunal de Los Angeles (USA) par le Social Media Victims Law Center, un organisme qui offre des ressources légales afin de venir en aide à des parents dont les enfants ont été victimes des réseaux sociaux.

Selon le SMVLC, TikTok serait attiré par l'appât du gain avec les revenus générés par les vidéos problématiques et n'offrirait donc pas assez de protections pour limiter la propagation de tels défis et éviter aux utilisateurs de découvrir de tels contenus sur leur timeline.

De leur côté, les familles des deux jeunes filles ont tenu à préciser que les victimes n'étaient en rien suicidaires mais rêvaient au contraire de la popularité promise par le site. Une théorie étayée par la police qui, après avoir analysé leurs téléphones, a déclaré qu'elles regardaient des vidéos du challenge "en boucle" sur l'application.

La plateforme de vidéos réagit

Si TikTok n'a pas souhaité réagir depuis l'annonce de cette plainte, l'entreprise chinoise s'était néanmoins déjà exprimée au préalable sur cette dramatique tendance. A l'époque, les dirigeants avaient dans un premier temps nié les faits, "Cet inquiétant défi existait bien avant TikTok et n'a jamais été une tendance. Nous restons vigilants dans notre engagement à assurer la sécurité de nos utilisateurs et nous supprimons directement tout contenu du genre qui pourrait être trouvé", avant de révéler que le hashtag #BlackoutChallenge avait été bloqué.

Une version qui ne satisfait pas du tout les victimes aujourd'hui, ni le Law Center. Dans la plainte en question, l'organisme assure au contraire : "TikTok savait pertinemment que le Blackout Challenge prenait de l'ampleur sur l'application et que son algorithme aidait spécifiquement à le faire voir aux yeux des enfants. La société savait ou aurait dû savoir qu'un manque de réaction significatif pour lutter contre ce défi aurait des conséquences mortelles".

Quand on se souvient que l'application avait été menacée d'interdiction aux USA il y a déjà quelques années, la faute à sa gestion des données personnelles, il ne fait aucun doute qu'une telle affaire pourrait redonner quelques (mauvaises) idées à certaines personnes dans le pays.

TikTok
TikTok était tout cassé pendant quelques heures et les accros du réseau ont vraiment eu envie de pleurer
"Arrête d'envoyer des nudes" : un pilote d'avion menace un passager qui envoyait des dickpics aux autres passagers
TikTok : grosse nouveauté en approche ! La mise à jour qui va vous rapprocher de vos crushs
TikTok : mort de deux enfants à cause d'un défi, l'application en grand danger ?
voir toutes les news de TikTok Découvrir plus d'articles