6 photos
Voir le diapo
Pendant que les américains découvriront les derniers épisodes de Mentalist sur CBS, les téléspectateurs français pourront découvrir les premiers épisodes de la saison 1 de The Strain, la toute nouvelle acquisition de Canal+ séries. Et comme on est sympa, on vous dévoile 5 secrets de production fascinants sur cette création signée Guillermo Del Toro.

Une campagne publicitaire trop efficace

Si l'objectif de The Strain est d'apporter une dose de tension et d'angoisse aux téléspectateurs, la création horrifique de Guillermo Del Toro a un peu trop bien réussi son coup. En effet, alors qu'FX faisait la promo de la série dans les rues et métros américains en 2014, l'une des affiches a créé un certain malaise. Oui, le poster présentant une vers sortant tout droit d'un oeil humain n'a pas plu à tout le monde, obligeant la chaîne à bouleverser son plan de communication et à changer ses affiches.

Une perruque étonnante (mais utile)

Vous ne rêvez pas, l'acteur Corey Stoll (House of Cards, Homeland) porte bien des cheveux dans The Strain. Non, le comédien n'a pas trouvé une recette miracle pour vaincre la calvitie, puisqu'il porte tout simplement une perruque. Et comme le dévoile l'interprète du docteur Ephraim Goodweather, il s'agit purement d'un choix créatif, ces cheveux permettant à son personnage de paraître quelconque dans une masse. Oui, son crâne rasé aurait trop attiré l'attention sur lui et ruiné l'un des aspects du héros... Le monde à l'envers.

Un budget monstre

Guillermo Del Toro et les monstres, c'est une belle et longue histoire d'amour (Blade, Hellboy...). Bonne nouvelle, ce n'est pas parce qu'il est passé sur le petit-écran, qu'il a oublié son budget effets spéciaux pour rendre ses nouvelles créatures aussi crédibles que flippantes. Ainsi, FX aurait débloqué un budget de 500 000 dollars rien que pour ça. De quoi permettre à l'équipe de prendre son temps sur la création et engager le maximum de personnes compétentes (prothésistes, marionnettistes, cascadeurs,artistes conceptuels...) Un bonheur pour nos yeux.

Des romans avant d'être une série

The Strain n'est pas simplement une création télévisuelle de Guillermo Del Toro, puisque avant de débarquer sur FX, c'est en romans que le papa d'Hellboy a donné vie à son histoire. Ainsi, c'est à partir de 2009 qu'il s'est lancé dans une trilogie aussi fascinante qu'inquiétante, avec les tomes "The Strain" (La Lignée), "The Fall" (La Chute) et "The Night Eternal" (La Nuit Eternelle). De quoi facilement vous aider à patienter entre deux saisons.

Des saisons 2 et 3 au programme

Car oui, The Strain aura bien le droit à une saison 2. S'il faudra se montrer patient pour la découvrir, la chaîne américaine semble faire extrêmement confiance à sa nouvelle pépite. Et pour cause, comme le révélait John Landgraf (Président de FX), il existe un plan bien précis avec ce show : "La série comptera entre 39 ou 65 épisodes, pas plus pas moins", soit 3 ou 5 saisons. Heureux ?

La saison 1 de The Strain est diffusée sur Canal+ Séries.

A lire aussi : Mentalist saison 7 : ce qui va nous manquer (ou pas) après la fin de la série / Les Simpson : Homer dans le coma depuis 22 ans ? Le scénariste répond / Game of Thrones saison 4 : Daenerys au coeur d'un making-of passionnant / Modern Family saison 6 : un épisode exclusivement tourné avec des iPhones 6 et des Macs

Guillermo Del Toro
Pinocchio de retour : Netflix et Guillermo del Toro préparent un nouveau film
The Strain saison 1 : 5 secrets à découvrir sur la série horrifique de Guillermo Del Toro
Pacific Rim : un hommage aux films de monstres japonais et une suite de prévue ?
Monster : Guillermo del Toro adapte le manga à succès pour HBO
voir toutes les news de Guillermo Del Toro Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème