2014 débute mal pour SnapChat. Alors que l'application de partage de photos cartonne de plus en plus, elle a récemment été victime de hackers. Résultat ? Plus de 4,6 millions d'utilisateurs ont vu leurs données débarquer sur le net. Un incroyable fail qui devrait faire le bonheur de Facebook.

Pas besoin de travailler chez Snapchat pour connaître sa nouvelle résolution : Renforcer son service de sécurité. Alors que les chercheurs de Gibson Security affirmaient en décembre que l'application possédait une faille, et que Snapchat tentait de rassurer tout le monde ensuite, précisant avoir renforcé sa sécurité, des hackers s'en sont donnés à coeur joie pour décrédibiliser l'appli.

Un piratage très important

Comme le dévoile Techcrunch, il était possible de télécharger les données de près de 4,6 millions d'utilisateurs sur le site SnapchatDB (inaccessible désormais). Y compris les photos parfois très sexy envoyées ? A priori, non. En revanche, il serait question des numéros de téléphone et des localisations des fans de l'appli. La raison d'une telle action ? Alerter la compagnie sur le fait que la vie privée des utilisateurs est censée être un objectif prioritaire.

Bientôt la fin ?

De quoi faire rire Facebook qui s'est récemment pris un râteau à hauteur de 3 milliards de dollars et faire comprendre à Snapchat que si elle veut évoluer, elle devra accepter quelques compromis. En espérant pour la société que les dégâts occasionnés par ce fail ne soient pas trop importants, au risque de voir ses utilisateurs fuir chez Instagram Direct, nouveau bébé de... Facebook. L'ironie fait toujours mal.