Plus une idée est simple, plus elle coûte chère. Voilà ce que l'on peut se dire en découvrant le montant proposé par Facebook à Snapchat afin de racheter la jeune application. Combien ? 3 milliards de dollars tout simplement. Et le plus drôle, c'est que cette dernière a refusé l'offre.

Snapchat, vous connaissez ? Vous devriez, puisqu'il s'agit de la "nouvelle" application mobile inutile à la mode. Le principe ? Vous prenez une photo ou une vidéo et vous l'envoyez à un destinataire précis. Un nouveau Vine ou Instagram ? Pas tout à fait, celle-ci ayant une petite particularité : les médias ne sont disponibles que sur une durée allant de 1 à 10 secondes, avant d'être supprimés de tous les serveurs. On vous l'avait dit, ça ne sert à rien.

Facebook veut Snapchat

Et il faut croire que Facebook est attiré par les sexpics envoyées par les ados chaque soir (oui, à quoi servirait le site autrement ?), Mark Zukerberg venant de formuler une offre hallucinante. Comme le dévoile le Wall Street Journal, ce sont 3 milliards de dollars qui auraient été proposés aux deux jeunes créateurs. De quoi nous faire comprendre que Zuckerberg a probablement abusé des sandwichs au moment de formuler cette offre (les fans d'How I Met Your Mother comprendront), le chiffre d'affaire de Snapchat étant estimé à seulement 200 000 dollars par an.

Snapchat ne veut pas de l'argent de Facebook

Et le plus amusant, c'est que les créateurs de l'appli ont tout simplement refusé ce montant. Un problème de riches qu'on aimerait bien connaître un jour à la rédac et qui trouve différentes raisons. Certains affirment que Snapchat déteste ce qu'est Facebook avec ses règles sur la confidentialité, d'autres que Snapchat a pour ambition de concurrencer Zuckerberg ou encore de faire monter les enchères.

Ce que la rédac aurait acheté avec 3 milliards de dollars

Et tandis que les riches se battent avec les zéros, à la rédac on fantasme déjà sur ce qu'on aurait pu acheter avec cette somme : Une playstation 4, un billet aller/retour pour aller devant la maison d'Emma Watson, Lionel Messi pour le faire jouer à Nantes, ou encore des vêtements à Miley Cyrus. Life is unfair...