L'arrivée du service vidéo d'Instagram est très mal vécue par Twitter. Et pour cause, d'après de récentes analyses, les partages de séquences animées sur le réseau social via Vine (l'application vidéo de l'oiseau bleu) ont chuté vertigineusement depuis une semaine. Facebook se frotte très certainement les mains.

Le 20 juin dernier, Facebook présentait sa "grande idée" : un service vidéo pour Instagram. Et la firme de Mark Zuckerberg ne s'est pas trompée. En seulement 24 heures, 5 millions de séquences ont été partagées sur la plate-forme photogénique, un résultat boosté aux Etats-Unis par la finale de la NBA. Et visiblement, Twitter ainsi que Vine, son application vidéo, ont été violemment bousculés par cette nouvelle concurrence.

Vine boudé par les Twittos

Le site MarketingLand rapporte que, peu après l'arrivée d'Instagram dans l'univers merveilleux de la vidéo, les partages via Vine ont dangereusement chuté sur le réseau social. Selon les chiffres de la société d'analyse Topsy, qui a pu accéder aux données de Twitter, les liens redirigeant vers Vine sont passés de 2,5 millions au 19 juin, à 1,5 millions le 20 juin.

Le chute continue

Cette semaine, les liens menant à Vine ont atteint difficilement les 900,000, soit 70% de partages en moins par rapport au pic le plus haut enregistré le mois dernier. Il faut dire que le service vidéo d'Instagram ne manque pas d'atouts à commencer par la durée d'enregistrement mise à disposition des utilisateurs, de 15 secondes, contre seulement 6 pour Vine. Le calcul a été vite fait pour les Twittos.

Twitter
Twitter : un tweet de la police sur les nudes et le revenge porn choque, la police s'excuse
#etudiantspasinfluenceurs : le gouvernement répond aux jeunes qui ne se sentent pas représentés
Docbae faux docteur ? Il a usurpé l'identité d'un italien pendant plus d'1 an, la victime réagit
Face au hashtag #SciencesPorcs qui dénonce les viols à Sciences Po, une enquête a été ouverte
voir toutes les news de Twitter Découvrir plus d'articles