Ce lundi 16 septembre, FOX se lançait dans le grand bain des nouveautés avec Sleepy Hollow, sa série mi-policier mi-fantastique. La rédac séries de PureBreak se met en mode nouveautés et vous propose donc son avis sur cette série tranchante qui démarre plutôt bien.

Sleepy Hollow, une bonne surprise

On ne va pas se mentir, malgré quelques petites faiblesses, Sleepy Hollow nous offre un pilote plutôt réussi qui mêle le policier, le fantastique et le mystique. Tout commence en 1781 lorsqu'Ichabod Crane (notre héros incarné par Tom Mison) meurt au combat après avoir coupé la tête d'un ennemi. Quand il se réveille, tout à changer puisqu'on le retrouve 250 ans plus tard. De retour à ses côtés, le cavalier sans tête sème la terreur et pourrait annoncer... la fin des temps.

Le plus : une bonne dynamique et une dose d'humour

Véritable force de ce premier épisode, la dynamique entre les deux personnages principaux (le paumé Ichabod Crane et la flic Abbie Mills, incanée par Nicole Beharie) fonctionne à merveille. Leurs dialogues, qui ont parfois plus l'air de confrontations, sont animés et l'alchimie semble fonctionner. Point positif, à notre plus grande joie, les scénaristes ne nous ont pas (encore) concocté un rapprochement entre eux. Autre aspect positif : la touche d'humour apportée par la découverte d'un nouveau monde pour Ichabod (mention spéciale pour la blague sur Starbucks).

Le moins : une incertitude sur la suite et mythologie improbable

Si la première partie du pilote se concentre surtout sur l'arrivée du cavalier sans tête, la seconde est plus centrée sur la mythologie de ce retour. C'est là que ça devient mystique puisque ce dernier serait annonciateur de l'Apocalypse. Entre deux légendes et deux groupes de sorcières, on apprend que notre duo est destiné à combattre le mal. Bref, on n'est pas vraiment convaincu.

L'autre élément négatif, l'incertitude sur la suite de la série. On le sait, Sleepy Hollow se penchera chaque semaine sur une "affaire" comme dans une série policière classique. La série va-t-elle s'éloigner du cavalier sans tête dont l'intrigue pourrait être lassante à la longue ?

Côté audiences

Premier lancement de l'année (donc sans aucune concurrence directe), Sleepy Hollow a réalisé un très bon score, permettant à FOX de battre un vieux record. Avec 10,5 millions de téléspectateurs et surtout un très bon taux de 3,4% sur la cible des 18-49 ans, Sleepy Hollow devient la série de FOX ayant réalisé le meilleur score pour le lancement d'un drama depuis... 6 ans. Reste à savoir si la tendance va se confirmer la semaine prochaine. Rien n'est gagné.

Vous l'aurez compris, Sleepy Hollow commence sur une note positive mais pourrait plonger dans les méandres des séries trop fantaisistes. Les épisodes suivants seront certainement déterminants pour savoir si Sleepy Hollow nous rend accro.

A lire également : Dounia Coesens de Plus belle la vie : bientôt flic dans un téléfilm pour France 3 / Platane saison 2 : Eric retrouve Ramzy mais manque Marion Cotillard / Homeland saison 3 : le tournage fuit l'Israël à cause du conflit syrien

Sleepy Hollow - Saison 1
Sleepy Hollow : 5 bonnes raisons de découvrir la série sur W9
Sleepy Hollow saison 1 : une ancienne tribut d'Hunger Games débarque
Sleepy Hollow saison 1, épisode 6 : John Noble débarque enfin
Sleepy Hollow saison 2 : à peine arrivée, déjà renouvelée
voir toutes les news de Sleepy Hollow - Saison 1 Découvrir plus d'articles