Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Retour au Pensionnat à la campagne : Mlle Lareigne impose ses règles.
23 photos
Voir le diapo
Retour au Pensionnat à la campagne : Mlle Lareigne impose ses règles.
Autant dire que le premier épisode de Retour au Pensionnat à la campagne sur M6 a tenu toutes ses promesses. 24 élèves ont fait leurs premiers pas dans le Pensionnat de Val où le respect, le travail et l'obéissance sont les clés de l'excellence. Si des ados se sont déjà démarqués comme Gautier ou encore Alexandre, d'autres ont déjà quitté l'aventure à l'image de Smiley (oui, oui, c'est son vrai prénom), qui n'aurait pas supporté l'autorité. Du côté des professeurs, Mlle Lareigne a remporté tous les suffrages avec ses yeux de chouette et ses répliques déjà cultes.

Retour à l'éducation des années 50

Après les aventures décalées mais surtout bucoliques des agriculteurs de L'amour est dans le pré 2013, voilà le Retour au Pensionnat à la campagne sur M6. Pendant plusieurs semaines, 24 élèves de la génération 2.0 vont faire un bond dans les années 50 pour obtenir comme leurs grands-parents le fameux Certificat d'études. Près de dix ans après Le Pensionnat de Chavagnes, ces adolescents vont être plongés dans l'un des pensionnats les plus stricts des années 50... un pensionnat à la campagne. En plus de l'apprentissage du programme à base de dictées, d'arithmétique ou encore de cours de morale, ils devront s'adapter aux conditions de vie de l'époque.

Des règles de vie différentes

Pour les aider et faire régner la loi : une équipe éducative franchement pas commode, dont Mlle Lareigne, déjà LA star du programme. Ce soir, les téléspectateurs ont pu faire connaissance avec les élèves, privés de téléphones portables, de réseaux sociaux ou encore de jeux vidéo. Supporteront-ils ce retour à l'éducation des années 50 ? Purebreak était au rendez-vous pour le lancement de cette nouvelle saison entre éducation et instruction. A vos cahiers !

Les élèves débarquent, rencontre avec le Maréchal Pétain ? : Bon, ce soir, on retourne TOUS à l'école. Mais autant dire que le pensionnat que les élèves s'apprêtent à découvrir ne rigole pas avec les absences et les désobéissances. Rien qu'à voir leur tête lorsqu'ils ont découvert la tête du directeur, on parie qu'ils vont pleurer dans les dix prochaines minutes. Quant au directeur, on lui donne une ressemblance avec le Général Pétain. Si, si, on vous jure.

La phrase qui tue : "Amuses-toi bien". Le papa d'Ossama ne semble pas avoir compris le concept du Pensionnat. Il croit que c'est une colonie peut-être ? C'est plutôt l'enfer oui. Bon, maintenant qu'ils sont dedans, le seul moyen de s'en sortir est de se pendre avec la ficelle de la cloche. Allez, on plaisante, un peu d'humour.

La Reine des méchancetés... nouvelle cible des élèves : Mlle Lareigne serait-elle la nouvelle star du programme ? Autant dire que dès les premières minutes de l'émission, la surveillante donne le ton en hurlant les bonnes conduites aux élèves. Ne serait-elle pas un peu dans l'exagération ? En tout cas, les adolescents l'ont dans le collimateur. "Elle fait peur à voir. On dirait une chouette, elle ne cligne jamais des yeux". Mathias a le sens de l'observation.

L'élève mythomane : C'est Gautier qui confie dans son portrait avoir déjà eu 60 conquêtes du haut de ses 15 ans. Mignon mais un petit peu prétentieux et mythomane sur les bords.

Les prénoms le plus improbables en 2013 : Ok, y'a un jeune élève qui s'appelle... SMILEY. On préfère ne rien dire mais c'est vraiment trop tentant. C'est quoi ces parents qui appelle leur fils ainsi... Un procès direct. Mais pourquoi ont-ils opté pour les émoticônes ? Rien que pour ça, ils n'auraient pas dû l'inscrire. Mais le candidat n'aura pas fait long feu puisqu'il prend ses cliques et ses claques direction... sa maison. "Rester sur une chaise, j'peux pas". Visiblement, Smiley n'avait pas prévu de travailler. Dans le festival de noms nazes, on a aussi Melvin, Oasim et Dodie. Au secours !

Fifi Brindacier est dans la place : Les filles du Pensionnat du Val pleurent toutes parce qu'elles ont des tresses... Ce serait pas un peu pathétique ? On ne savait pas que la vue d'un peigne était aussi terrible pour un ado. Demain, on essaiera l'eau, juste pour voir leur réaction.

Les GROS yeux de Mlle Lareigne, le directeur pas crédible : Décidément, Mlle Lareigne n'a rien pour plaire. Si la surveillante des filles n'arrête pas de crier, elle sort les gros yeux. Quant au directeur, il ne fait même pas peur. Il a l'air tout gentil. 0% de crédibilité.

La cuillère d'huile de foie de morue... de trop ? : Rien que le nom, ça donne envie... Mais les élèves vont devoir se plier à ce moment pas très agréable. "Bouchez-vous le nez ainsi", lance Mlle Lareigne. Déjà, la cuillère passe de bouche en bouche et ensuite, ça a l'air franchement dégoûtant. Beurk.

LA nouvelle insulte : "Espèce d'Olibrius" qui signifie en langage plus courant : "Espèce d'andouille". Du lourd (ou pas).

Elodie, la favorite ? : Pendant que l'émission se termine, on scrute les tweets sur le réseau social et la majorité des internautes semblent avoir un coup de coeur pour Elodie. Avec ses nattes et sa tête de première de la classe, pas étonnant qu'elle s'attire tous les suffrages.

La coupe du prof de sport, M. Mazan : Autant dire que si le professeur de sport dégage un certain sex-appeal, sa coupe de cheveux est ratée. Et quant à sa moustache, y'a une erreur de casting total. Il faudrait qu'il ralentisse sur le gel...

Alexandre, le candidat made in YouTube ? : Alexandra aurait-il voulu faire comme Guillaume dans Secret Story 7 sur TF1 ? Voilà qu'on découvre que l'élève a une chaîne de vidéos sur YouTube. Comme quoi, le monde est petit.

Retour au Pensionnat à la campagne
Gautier (Retour au Pensionnat) : "Je suis pas là pour être beau"
Mr. Mazan (Retour au Pensionnat) : le prof de sport des années 50 devenu beau gosse
Retour au Pensionnat : Ossama allume le prof d'histoire
Retour au Pensionnat : un tournage comparable à Secret Story ?
voir toutes les news de Retour au Pensionnat à la campagne Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème