Suis-nous sur Snapchat

Purebreakoff

Rémi Gaillard attaque le Grand Journal sur Facebook
Rémi Gaillard attaque le Grand Journal sur Facebook
"C'est en faisant n'importe quoi, que l'on devient n'importe qui", mais apparemment, les blagues sur Rémi Gaillard ne comptent pas. Alors que Sébastien Thoen se risquait à l'exercice dans le Grand Journal de Canal+ lors d'un débat sur l'affaire "Swiss Leak" ce lundi 9 février, le Youtubeur a vivement contre-attaqué sur Facebook. Au menu, insultes et coup de gueule.

Le scandale Swiss Leak fait le buzz

Et le gros scandale de la semaine est attribué... aux résultats de l'enquête Swiss Leak menée par des reporters du Monde, qui met à jour les (probables) évasions fiscales de nombreuses millionnaires. Ainsi, à en croire les différents journalistes derrière cette affaire, ce sont près de 180 milliards d'euros qui auraient été dissimulés par près de 100 000 personnes, entre 2006 et 2007.

Une polémique qui ne cesse de gonfler avec le temps et qui est en train de ternir l'image de nombreuses personnalités, puisque les reporters affirment que Gad Elmaleh, Christophe Dugarry ou encore Fernando Alonso seraient concernés. Une information à prendre avec des pincettes, même si Gérard Davet et Patrice Lhomme (reporters du Monde) sont venus s'expliquer sur ce scandale dans le Grand Journal de Canal+.

Rémi Gaillard victime d'une mauvaise blague

Le rapport avec Rémi Gaillard ? Alors que les chroniqueurs d'Antoine de Caunes dévoilaient les différents noms concernés par ce Swiss Leak, Sébastien Thoen s'est laissé aller à une petite blague, demandant le plus simplement (et sérieusement) du monde : "Il paraît que Rémi Gaillard est sur la liste, vous confirmez ?" Une remarque à prendre avec humour, probablement en référence à l'échec relatif de son film "N'importe qui", mais qui n'a pas du tout fait rire le principal concerné, comme il l'a fait savoir sur Facebook.

Le Youtubeur contre-attaque

Et comme si ce n'était pas suffisant comme réponse, il a également profité d'une interview accordée à France Bleu pour ajouter : "Peut-être que le Grand Journal est en manque d'audience, j'en sais rien. Donc ils ont pris des chroniqueurs un peu bidons qui annoncent un petit peu n'importe quoi. (...) J'ai même pas envie de me justifier parce que je sais comment les gens réagissent. Le problème c'est que la blague n'a pas été désamorcée en direct. Pire que ça, quasiment presque approuvée par le journaliste du Monde qui ne devait pas me connaitre et qui était gêné. J'ai du second degré, même du troisième, mais je sais qu'aujourd'hui je vais passer pour une sorte de Gad Elmaleh. (...) La réalité c'est que je me fais défoncer par les impôts en France. Effectivement je me fais enc**** en France parce que j'ai bien un compte français."

Reste désormais à savoir si la prochaine "blague" de Rémi Gaillard le verra se déguiser en inspecteur des impôts et se rendre dans les locaux de Canal+ pour se venger...

A lire aussi : Zlatan Ibrahimovic : sa statue de cire débarque au Musée Grévin... avec son ego surdimensionné / Kad Merad, Franck Dubosc, Alexandra Lamy... Pluie de stars à l'avant-première de Bis / Marie-Claude Pietragalla : la jurée de Danse avec les Stars et sa compagnie bientôt "SDF" ?

Remi Gaillard
Rémi Gaillard et Brigitte Bardot interpellent le gouvernement avec des images chocs d'abattoir
Rémi Gaillard accusé de plagiat, il pousse un coup de gueule : "Je vous emmerde"
Rémi Gaillard accusé de plagiat, il répond
Rémi Gaillard VS le refuge d'animaux de Montpellier - Il balance des dossiers : "Tout est mascarade"
voir toutes les news de Remi Gaillard Découvrir plus d'articles
News
essentielles
sur le
même thème