Les violences au Trocadéro, le 13 mai 2013 pour fêter le titre de Champion de France du PSG, ne sont pas restées sans conséquences. Hier, certains ultras du club de Zlatan Ibrahimovic et de Javier Pastore ont été condamnés à de la prison ferme par le tribunal correctionnel de Paris.

Violences au Trocadéro

Ils ont gâché la grande fête du PSG. Le 13 mai dernier, Zlatan Ibrahimovic et ses coéquipiers étaient au Trocadéro, à Paris, pour célébrer leur titre de Champion de France. Mais la fiesta a tourné au véritable fiasco à cause de certains "supporters". Résultats des courses : des joueurs obligés de passer la soirée avec des pizzas et de sacrés dégâts au pied de la Tour Eiffel.

Prison ferme

Ces débordements ont fait beaucoup de bruit en France. Sans surprise, la justice a donc décidé de punir ceux qu'elle désigne comme les responsables de ces violences. Alors qu'un émeutier avait déjà été condamné à deux mois de prison de ferme, de nouvelles condamnations sont tombées hier.

Mercredi 5 juin 2013, 9 ultras du PSG - identifiés par vidéo - ont en effet comparu devant le tribunal correctionnel de Paris. Si quatre de ces "supporters" ont été relaxés, le verdict a été plus lourd pour les cinq autres. Le verdict ? Trois peines de 4 mois de prison ferme, et deux de 6 et 8 mois. Les condamnés devront, par ailleurs, verser 500 euros de dommages et intérêts à des agents de sécurité constitués parties civiles.

News
essentielles
sur le
même thème