En France, la tradition de Pâques veut que les lapins cachent des oeufs en chocolat
En France, la tradition de Pâques veut que les lapins cachent des oeufs en chocolat
Non, ces visions étranges que vous avez aujourd'hui n'ont rien d'hallucinations. En ce dimanche de Pâques, vous risquez à chaque coin de rue de croiser un lapin, petit panier d'osier sous la patte rempli d'oeufs en chocolat. Cette tradition un peu loufoque est le résultat d'un mélange de croyances et de coutumes plus ou moins anciennes. Alors depuis quand les lapins savent fabriquer des oeufs en chocolat et les cacher ?

A chaque période, ses traditions. Le 14 février, la rédac de PureBreak t'expliquait qui était ce fameux Valentin qui nous oblige à offrir chaque année un cadeau à notre chéri(e). Aujourd'hui rebelotte, on t'explique d'où vient cette tradition un peu étrange des lapins et des oeufs de Pâques. En fait, il s'agit à l'origine de deux traditions différentes, que le temps a fini par rassembler. Elles célébrent à la fois une fête chrétienne (la résurrection du Christ), une fête juive (l'exode des Hébreux hors d'Egypte mené par Moïse) et aussi une fête païenne (l'arrivée du printemps).

Les oeufs pour le retour du Printemps

Au commencement, il y a eu les oeufs. Emblèmes de la fête de Pâques depuis des millénaires, ils étaient chez les Egyptiens et les Romains déjà, le symbole de la vie, de la naissance. Et comme au printemps, les fleurs poussent et les animaux font des petits, on les a associé à la fête. Au Moyen-Age ensuite, la Carème interdisait aux gens de manger des oeufs (et beaucoup d'autres choses). Au bout de 40 jours, le stock était impressionnant. Alors on décorait les oeufs "périmés" avec de la peinture et on se les offrait. Et puisque le Carème marque aussi l'interdiction des sucreries, on a fini par allier oeufs et chocolat pour une belle orgie de Pâques. Et ce n'est pas Olivia Ruiz, la femme chocolat, qui dira le contraire.

Un lapin plutôt qu'une poule ?

La logique voudrait que ce soit la poule qui apporte les oeufs, non ? Et bien non. Le lapin vient lui d'une autre coutume, païenne cette fois. Il est le représentant à quatre pattes de la déesse Ost Ara, symbole de la fécondité, et du printemps encore une fois. Du coup la petite bête à poil, plus à l'aise sur terrain vert, se charge de cacher les oeufs dans les jardins. Mais selon les régions et les pays, ce sont parfois les cloches de l'Eglise qui déposent les petits trésors en chocolat. Oui, on a peut-être pas beaucoup dormi avec le changement d'heure, mais on aura quand même appris un sacré truc aujourd'hui.