Neymar lâché par Nike pour une affaire d'agression sexuelle ?  La marque s'exprime
Neymar lâché par Nike pour une affaire d'agression sexuelle ? La marque s'exprime
En août 2020, Nike a décidé de mettre un terme à sa collaboration de 15 ans avec Neymar tout en restant discrète sur les raisons de cette rupture de contrat. Neuf mois plus tard, la marque sort enfin du silence et explique qu'elle aurait lâché le footballeur après son refus de collaborer dans une affaire d'agression sexuelle dont il est le principal concerné. Le porte-parole du joueur du PSG réagit au discours.

Après Nike, Neymar est parti chez Puma, mais pour quelle raison a-t-il quitté la marque à la virgule ? Si l'on en croit les nouvelles révélations du Wall Street Journal, le footballeur aurait en réalité été viré par Nike à cause d'une affaire d'agression sexuelle et non pour des différends commerciaux : "Nike a mis fin à son partenariat avec le sportif parce qu'il a refusé de coopérer dans une enquête de bonne foi sur des allégations crédibles d'actes répréhensibles formulées par une employée", a rapidement réagi la société américaine dans un communiqué de presse.

Neymar accusé d'agression sexuelle par une employée de Nike

Pour mieux comprendre l'histoire, les faits remonteraient à 2016. Alors que Neymar se trouvait à New York pour un événement promotionnel, il aurait invité une employée de Nike dans sa chambre d'hôtel, aurait ensuite enlevé ses sous-vêtements et l'aurait forcée à lui "faire une fellation", peut-on lire dans le Wall Street Journal. Le joueur du PSG l'aurait ensuite empêché de quitter la pièce avant de la poursuivre dans le couloir, alors qu'il était apparemment encore déshabillé.

Ce n'est seulement en 2018 que l'employée aurait porté plainte en toute confidentialité : "Nous avions la responsabilité de respecter sa vie privée et nous ne pensions pas qu'il était approprié de partager ces informations avec les forces de l'ordre ou avec un tiers sans le consentement de l'employée. En 2019, lorsque l'employé a par la suite exprimé son intérêt à poursuivre l'affaire, nous avons agi immédiatement", a expliqué Maitre Krane, l'avocate générale de Nike.

Finalement, "l'enquête n'a pas été concluante" : "Aucun ensemble de faits n'a émergé qui nous permettrait de nous prononcer sur le fond de l'affaire. Il serait inapproprié pour Nike de faire une déclaration accusatrice sans être en mesure de fournir des faits à l'appui." Nike semble quand même avoir préféré se séparer de Neymar, en août 2020, afin d'éviter toute polémique.

Le père du footballeur réagit

"Neymar Jr se défendra vigoureusement contre ces attaques sans fondement au cas où une quelconque allégation serait présentée, ce qui n'est pas arrivé jusqu'à présent", a déclaré la porte-parole du footballeur brésilien au Wall Street Journal.

De son côté, le père de Neymar, Neymar Sr, a partagé son étonnement suite à l'apparition de cette histoire, gardée secrète pendant plusieurs années, en interview avec Folha de Sao Paulo : "Comment cette nouvelle a-t-elle pu sortir ? Ca s'est passé en 2016 et plus personne ne s'en souvient. C'est très étrange. Neymar ne connaît même pas cette fille. Cela vient de Nike. C'est très étrange, ils quittent tous Nike et sont accusés de trucs comme ça. C'est arrivé à Cristiano Ronaldo, au gars du basket qui est mort, Kobe (Bryant), ils ont été dénigrés, comme Neymar est accusé à tort maintenant. Si Nike veut faire du chantage, allons-y Nike, alors."

Rappelons que Neymar avait été accusé de viol par une jeune brésilienne en juin 2019. Le footballeur avait toujours clamé son innocence et la plainte avait été classée sans suite quelques mois plus tard pour "manque de preuves".

Neymar
Neymar accusé d'agression sexuelle, il réagit : "Je ne savais rien"
Neymar lâché par Nike pour une affaire d'agression sexuelle ? Son porte-parole réagit
Marco Verratti et Leandro Paredes insultés par l'arbitre du match PSG-Manchester City ?
Neymar organise-t-il vraiment une fête géante pour le Nouvel An ? Nouveaux éléments de réponse
voir toutes les news de Neymar Découvrir plus d'articles