Par Aubéry Mallet Journaliste Séries, cinéma, télé
Aubéry Mallet est journaliste spécialisée séries. Fan du petit écran, elle a tout vu (ou presque) de Game of Thrones à Pretty Little Liars, de La Chronique des Bridgerton à Stranger Things en passant par Gossip Girl ou Friends.
Mort de Maëlys : Nordahl Lelandais condamné à la réclusion criminelle à perpétuité
Mort de Maëlys : Nordahl Lelandais condamné à la réclusion criminelle à perpétuité
L'affaire avait bouleversé la France. En août 2017, la petite Maëlys disparaissait lors d'un mariage en Isère. Nordahl Lelandais qui assistait à la fête a été mis en examen pour enlèvement et séquestration et n'a avoué le meurtre que plusieurs mois plus tard. Son procès avait lieu depuis quelques semaines : il vient d'être reconnu coupable et est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité.

Certaines affaires judiciaires sont ancrées dans notre mémoire. Et pas uniquement des affaires non résolues comme celle de la mort du petit Grégory ou bien l'affaire Dupont de Ligonnès. Ces dernières années, certains autres sombres faits-divers ont bouleversé l'opinion publique comme l'affaire Daval, qui sera bientôt adaptée en série, l'affaire Jubilar ou bien la mort de la petite Maëlys.

Le 27 août 2017, alors qu'elle est présente à un mariage à Pont-de-Beauvoisin, dans l'Isère, la petite fille de 8 ans disparaît aux alentours de 3 heures du matin. Les forces de l'ordre soupçonnent alors Nordahl Lelandais, déjà lié à des affaires d'agressions sexuelles et par la suite reconnu coupable d'homicide volontaire pour le meurtre d'Arthur Noyer pour lequel il est déjà condamné à 20 ans de prison (le procès a eu lieu en 2021). S'il commence par nier les chefs d'accusations, l'homme a ensuite reconnu le meurtre de Maëlys et, en février 2018, dévoilé la localisation du corps de la petite fille. Son procès, ouvert le 31 janvier dernier, vient de prendre fin.

Nordahl Lelandais condamné pour le meurtre de Maëlys

Ce vendredi 18 février 2022, Nordahl Lelandais a officiellement été reconnu coupable du meurtre de Maëlys par le parquet de Grenoble. L'ancien maître chien qui a reconnu le meurtre pendant l'audience a été condamné à la réclusion criminelle, avec une période de sûreté de 22 ans, c'est-à-dire qu'il ne pourra bénéficier d'aucun aménagement de peine pendant cette période de 22 ans. Dans les faits, l'avocat de l'homme pourra en fait demander sa remise en liberté dans 17 ans, puisque Nordahl Lelandais a déjà passé 5 ans en prison. L'accusé devra aussi bénéficier d'un "suivi socio-judiciaire pendant 10 ans" et fait l'objet d'une injonction de soins. Cette peine est celle qui avait été requise par l'avocat général.

Ce matin, au terme de la procédure, Nordahl Lelandais s'est adressé à la famille de la petite Maëlys, présentant ses excuses. "Je reconnais l'intégralité des faits qui me sont reprochés avec sincérité. Je sais que les familles n'accepteront jamais mes excuses mais je leur présente mes excuses avec la plus grande sincérité" a-t-il déclaré. Des mots qui n'ont pas touché les proches de la petite fille. "Mes clients ont reçu ces excuses avec beaucoup d'indifférence. On arrive au terme de quatre ans et demi de procédure, au cours desquels il avait tout loisir, dès sa première audition, de dire toute la vérité, il ne l'a pas fait" a déclaré l'avocat de la famille, Me Fabien Rajon, à BFM TV. Nordhal Lelandais fait toujours l'objet de plusieurs enquêtes pour son lien éventuel avec plusieurs personnes disparues ou retrouvées mortes.